Cancel Preloader

10E SESSION ORDINAIRE DU FONDS DE SOLIDARITE AFRICAIN FSA

Lomé abrite les travaux de la 10e session ordinaire de l’assemblée générale du fonds de solidarité africain FSA. Cette session d’une journée va permettre d’approuver les comptes exercice 2018 de l’institution financière multilatéral de développement mais également les perspectives.

Cette initiation de haut niveau est focalisée essentiellement sur l’approbation des comptes exercices 2018 de l’institution financière. Ces comptes fond ressortir un total du bilan de près de 66 milliards de FCFA, des engagements hors bilan de 50 milliards de FCFA et un résultat net bénéficiaire de près d’un milliard de FCFA. Seul bémol les arriérés de contribution des états membres qui se chiffrent à 26 milliards de FCFA. En la matière le Togo fais état de bon élève. Comme perspective abordé au cours de ces assises, la consolidation de la mise en œuvre du plan de développement stratégique a moyens terme dénommé plan expansion 2020. Il s’agit d’un vaste programme ambitieux qui vise à améliorer la gouvernance du fonds, sa transformation structurelle et son développement sur la période 2016-2020. Des démarches sont également en cours pour faire du fonds de solidarité africain, une institution spécialisée de l’union africaine.

En abritant les travaux de cette session, le Togo entend amener le fond de solidarité africain à financer les projets du plan national de développement. C’est le 21 décembre 1976 que le fonds africain de solidarité a vu le jour  suite à l’accord de Paris. Il a pour mission fondamentale de participer au développement économique des états membres en contribuant au financement de projets structurants à travers notamment la garantie financière, le refinancement des prêts et la bonification des taux d’intérêt. Cette 10e session coïncide avec le 40e anniversaire des premières opérations du fonds  en faveur des économies des 14 états membres.

Tchazing’nam BAGAH

A Lire