300 PRETRES DIOCESAINS DE L’EGLISE CATHOLIQUE DU TOGO EN ASSEMBLEE GENERALE ANNUELLE A DAPAONG

1532

Quelque 300 prêtres diocésains venus des sept diocèses catholiques du Togo et regroupés au sein de la Fraternité des Prêtres Diocésains du Togo (FPDT) ont entamé le mardi 10 janvier à Dapaong leur 47è assemblée générale annuelle.

Les travaux ont été ouverts par l’administrateur apostolique du diocèse de Dapaong, Mgr
Jacques Anylunda.
Peu avant l’ouverture de cette assemblée générale, les participants ont assisté à une messe présidée par le secrétaire général de la Conférence des Évêques du Togo, le révérend père Gustav Wanme.

Au menu des discussions : la révision et l’adoption des statuts et règlements intérieur de la
FPDT, ainsi que des communications sur le Tribunal Ecclésiastique Interdiocésain de Lomé et sur les OEuvres Pontificales Missionnaires (OPM) Nationales.

Cette rencontre sera également une occasion pour ces responsables religieux catholiques, de dresser le bilan au niveau de leurs paroisses respectives.
Selon le secrétaire national de la FPDT, l’Abbé Donald Fadaz, la relecture des textes de
cette Fraternité, vise essentiellement à les adapter à ceux de l’Union Régionale des Prêtres de l’Afrique de l’Ouest.

Parlant de l’importance de ce genre de rencontre, le doyen de la Fraternité des Prêtres
Diocésains de Dapaong, le père Eloi Yob Lamboni, a souligné qu’elle permet d’approfondir l’unité des prêtres togolais, de s’encourager périodiquement, de partager les expériences, les joies et les difficultés.

« Il s’agit de faire en sorte que notre pastorale soit harmonieuse, que nous pussions avoir
des points de vue d’orientation en union avec nos évêques et avec le pape », a-t-il ajouté.
Cette assemblée générale qui se déroule dans les locaux de la Maison de Prière de Daluak
(située à une dizaine de kilomètres au sud-ouest de la ville de Dapaong), prendra fin le vendredi 13 janvier après une messe pontificale. La prochaine assemblée aura lieu à Sokodé en 2018.

La Fraternité des Prêtres Diocésains du Togo qui a été portée sur les fonts baptismaux en
1970, répond aux recommandations du concile Vatican II qui rappelle aux prêtres que, du fait de leur ordination qui les a fait entrer dans l’ordre du presbytérat, ils sont intimement liés entre eux par la fraternité sacramentelle, qu’aucun n’est en mesure d’accomplir toute sa mission isolément et individuellement et qu’il ne peut se passer d’unir ses forces à celles des autres prêtres.

Sont membres de la FPDT tous les prêtres incardinés dans l’un des 7 diocèses du Togo, tout prêtre diocésain de l’espace RECOWA/CERAO en mission au Togo. Elle est également ouverte à tout prêtre Fidéi Donum oeuvrant au Togo et qui désire y adhérer.

Peut également être reçu comme membre sympathisant, sans droit de vote mais ayant voix à titre purement consultatif, tout religieux togolais qui le désire, avec approbation de son supérieur légitime.

ATOP/DSW/MEK