AMOU: POSE DE LA PREMIERE PIERRE SUR LE SITE DE LA « MAISON DE FAMILLE » D’AYOME

2935

Le préfet d’Amou, Koufama Bissalouwè a posé le dimanche 29 janvier la première pierre pour la construction du site de la « maison de famille » d’Ayomé, à 3 km au nord d’Amlamé.

La cérémonie s’est déroulée en présence du président de la délégation spéciale de la commune d’Amlamé, Nayo-Agouma Yakpo, des autorités préfectorales, religieuses et locales, des chefs traditionnels et chefs services, des membres de l’ONG ADECAED (Association pour le Développement de la Communauté Ayomé, Ayomé-Todji, Edifou) basée dans la localité d’Ayomé.

Cette offre de ADECAED à sa communauté de base, se situe dans le cadre de la poursuite de ses objectifs de développement communautaire dans la préfecture d’Amou. D’un coût total de quatre millions de francs (4.000.000 FCFA), ce projet de construction sera possible grâce au financement du partenaire et conseiller général Italien de ladite ONG, Pulici Pietro avec la contribution du Révérend Père Valentin Tafou, Missionnaire en Suisse.

Cette maison de famille accueillera une cinquantaine d’enfants orphelins et démunis et servira de cadre pour leur formation académique et professionnelle. Les travaux seront exécutés par la communauté elle-même sous la supervision de l’ONG. Cette maison qui couvrira une superficie d’un hectare 50 m située sur la nationale n°5, sera composée entre autres, de cinq villas, de bâtiments administratifs, d’une paillote et d’un air de jeu.

Pour le fonctionnement de la structure, les responsables du projet envisage également les activités agro pastorales sur de plus de 300 ha. Au cours de cette cérémonie, le préfet d’Amou, Koufama Bissalouwè a, au nom des bénéficiaires témoigné sa gratitude au donateur et salué les efforts du partenaire Italien et du père Valentin pour le bien-être de la population. Il a exhorté ses administrés, à plus de mobilisation, d’entente pour accomplir
l’oeuvre en participant massivement aux travaux communautaires.

Le donateur Pulici Pietro a promis faire un don de matériels informatiques et de projection vidéo à l’Ecole Primaire Publique d’Ayomé, d’une valeur de 10.000.000 F CFA. Auparavant, le recteur du sanctuaire Marial d’Ayomé, le Révérend père Mélessoussou Honoré avait procédé à la bénédiction des lieux.

ATOP/AY/AA/AK