APPUI AUX EFFORTS DES AUTORITES TOGOLAISES : 10 MILLIARDS DE FCFA DECAISSES PAR L’UNION EUROPEENNE

2552

Une cérémonie de signature de décaissement d’une aide budgétaire de 15,5 millions d’euros soit 10 milliards de francs CFA au titre de l’année 2016 en soutien aux efforts
consentis par les autorités togolaises a eu lieu le lundi 30 janvier à Lomé entre l’Union et le Togo.

Les documents ont été paraphés par l’ambassadeur de l’Union Européenne Nicolas Berlanga
Martinez et le ministre togolais de l’Economie et des Finances Sani Yaya. Cette signature a été suivie de la remise du chèque aux autorités togolaises.

Le fonds permettra d’appuyer le gouvernement dans sa politique de réduction de la pauvreté et de la promotion d’une croissance économique inclusive et stable ainsi que sa volonté de consolidation de la gouvernance économique et démocratique.

Cette action atteste l’engagement de l’Union Européenne pour la bonne gouvernance, le
redressement économique et le progrès social inclusif au Togo. Elle est aussi un signe de confiance à la volonté des autorités en faveur des réformes macroéconomiques en cours a expliqué, l’ambassadeur, chef de délégation de l’Union Européenne au Togo, Nicolas Berlanga Martinez.

Expliquant le terme appui budgétaire, M. Berlanga-Martinez a indiqué qu’il est une modalité de soutien des réformes économique et sociale par le décaissement de fonds aux budgets. Le décaissement est fait sur la base de la réussite de pays bénéficiaires des performances dans des objectifs identifiés conjointement avec le gouvernement de ces pays. Il a ajouté que la stabilité macroéconomique, les avancées dans la réforme des finances publiques, le financement de la politique de développement du pays et la transparence budgétaire sont entre autres, les critères d’éligibilité à l’appui budgétaire.

Le ministre Sani Yaya s’est félicité de l’excellence des relations de coopération entre le Togo et l’Union Européenne. Il a indiqué que cette coopération se consolide d’année en année et se caractérise entre autres, par le financement de plusieurs projets et programmes de développement et le dialogue sur plusieurs sujets d’intérêts communs. Et c’est au titre de ce fructueux partenariat qu’un montant de 216 millions d’euros a été approuvé pour le programme indicatif du 11ème Fonds Européen de Développement
(FED) avec une augmentation substantielle par rapport au programme du 10e FED. Actuellement, a-t-il poursuivi, plus de 70% du montant de ce nouveau programme couvrant la période 2014-2020 sont engagés pour la mise en oeuvre de projets et programmes conformément aux trois domaines de concentration que sont la consolidation de l’Etat et de la sécurité (100 millions d’euros) ; l’eau et l’assainissement (170 millions d’euros) et l’énergie (30 millions d’euros). Le solde de 16 millions d’euros est destiné aux projets de la facilité de coopération technique et d’appui aux services de l’ordonnateur
national.

Le ministre a réitéré les remerciements du gouvernement à tous les partenaires techniques et financières pour leurs contributions aux efforts de développement au Togo et particulièrement, à la commission européenne, au chef de la délégation de l’UE et son équipe pour la qualité de leur appui constant et prompt à l’administration dans la formation et la mise en oeuvre des différents projets et programmes.

Les ministres de la Planification du développement ; de la Fonction publique, des parlementaires de la Commission des finances à l’Assemblée nationale et des représentants des principaux partenaires ont pris part à la cérémonie de signature.

ATOP/AA/AAA/GL