BASKETBALL/FIBA 3X3 AFRICA CUP 2017: LE NIGERIA (HOMME) ET LE MALI (DAMES) S’ADJUGENT LES TROPHEES DE LA 1ère EDITION

738

Le Nigéria (hommes) s’est adjugé le trophée de la première édition de FIBA 3×3 Africa Cup 2017, en disposant en finale de la Côte d’Ivoire par 21 paniers contre 9, le dimanche 5 novembre, au stade omnisport, terrain de basket-ball.

Du côté des dames, la finale a été remportée par le Mali, qui domine de justesse le Nigéria par 12-11. Le Nigéria n’a pas eu de difficulté à dominer la Côte d’Ivoire, qui a laissé le jeu à son adversaire. Après 4 mn 30s de jeu, les Nigérians menaient les ivoiriens par 8 paniers contre 1. A 6 mn 40 s, le score a largement évolué en faveur des Nigérians qui étaient rapides en récupération de balle. Ils ont gardé le rythme et sont parvenus a dominé leurs adversaires en s’imposant par 21 paniers contre 9.

En match de classement, les dames de l’Ouganda a eu raison de la Côte d’Ivoire (16-13),
tandis que chez les hommes, l’Egypte s’est incliné devant le Madagascar par 17 points contre 18. Dans les deux catégories, les vainqueurs ont reçu une coupe et des médailles en or, alors que les finalistes ont bénéficié des médailles en argent et les équipes classées troisièmes, ont eu des médailles de bronze.
Le Togo, pays organisateur a été éliminé en matches de poule chez les dames. Les hommes
par contre ont été défaits en quart de finale par Madagascar sur un score de 21 paniers contre 17.
Par rapport au bilan, le président de la Fédération Togolaise de Basket-ball (FTBB), André
Goungou, a affirmé qu’il est positif et indiqué que les douze pays participants se sont exprimés et ont montré qu’ils méritent leurs places. Il a précisé que c’est une compétition qui aura lieu chaque année et souhaité que la prochaine édition soit encore confiée au Togo, par la Fédération Internationales de Basket-ball (FIBA), vue l’effort qu’il a déployé dans l’organisation de cette première édition. M. Goungou a révélé que cette compétition contribuera à octroyer des points à toutes les équipes participantes et à sélectionner certaines pour les Jeux Olympiques de 2020.

« Concernant la participation du Togo, notre ambition, c’est d’avoir dans deux ou quatre
ans, une équipe performante, expérimentée et capable de participer aux phases finales des coupes d’Afrique et ne plus jouer les derniers rôles », a-t-il ajouté.
A l’ouverture, le ministre togolais en charge des Sports, Guy Madjé Lorenzo, a indiqué
s’être réjoui du choix porté sur le Togo d’abriter cette première édition de la nouvelle version 3 contre 3 de basketball, qui selon lui, permettra de promouvoir davantage cette nouvelle discipline au Togo. « Pour une compétition de ce genre, toutes les équipes présentes se doivent de défendre les couleurs de leur pays de provenance. Il a souhaité que le fair-play soit le fondement des jeux que vous développerez durant ce rendez-vous sportif », a-t-il ajouté.

De son côté, le représentant de la FIBA et responsable de la Zone 3, Samuel Ahmédu, a
félicité toutes les équipes pour avoir répondu à cette fête sportive d’envergure continentale et relevé que l’initiative de cette discipline entend développer davantage le basket-ball en Afrique. « Il s’agit par la même occasion de détecter des talents et d’offrir des opportunités aux élites africaines de se faire identifier par des clubs de renoms » a-t-il poursuivi.

Douze pays, notamment le Mali, le Nigéria, le Madagascar, la Gambie, la Côte d’Ivoire, le
Bénin, le Ghana, la Mauritanie, l’Ouganda, le Niger, l’Egypte et le Togo ont pris part à cette première édition. Les dames ont évolué en deux poules de cinq et les hommes en quatre poules de trois.
Selon le président du comité d’organisation local de ladite compétition, 1er vice-président de la FTBB, Konrad Dagbovie, la FIBA a décidé dans sa nouvelle politique de développement de la discipline, d’intégrer en 2020, le trois contre trois (3×3), qui est du basketball non classique et qui constitue pour l’institution son troisième pilier, qui sera mis en avant pour la 1ère fois aux Jeux Olympique (JO).

M. Dagbovie a expliqué que cette nouvelle discipline qui se joue dans un temps réglementaire de 10 mn d’affilé et sans pause sur la moitié d’un terrain de basketball a des règles qui diffèrent du basketball classique. Sur l’aire de jeu on retrouve trois joueurs ou joueuses et un réserviste. Les joueurs n’ont pas d’entraineur durant le jeu, autrement dit, ils communiquent entre eux et s’entendent pour les changements. Quand le joueur marque dans la zone des trois points, il enregistre deux points. Le lancée-franc et autres paniers font gagner 1 pont à l’équipe. Il a précisé que ce qui est important est que le joueur possède les fondamentaux et la vitesse puisque ce jeu est assez combatif.

ATOP/AR/ TD