Cancel Preloader

BILAN ANNUEL/ SECRETARIAT D’ETAT CHARGE DU SECTEUR INFORMEL/FINANCE INCLUSIVE

Après un an d’activités au service de l’inclusion  financière, à l’organisation du secteur informel et à  l’appui ainsi qu’au financement de l’entrepreneuriat à travers le FNFI, la DOSI et le PNPER, le secrétariat d’Etat chargé du secteur informel et de l’inclusion financière fait le point  des initiatives qui ont de nouveaux impactées positivement les populations bénéficiaires. Ils ont contribué à lutter efficacement contre la pauvreté et promouvoir davantage le bien-être à en croire les résultats de ce bilan porté à la connaissance des professionnels des médias ce jeudi à Lomé.

Le secrétariat d’état auprès de la présidence de la république chargé du secteur informel et de l’inclusion financière à l’heure du bilan au titre de l’année 2018.un bilan jugé satisfaisant. Le FNFI par exemple a pu octroyer plus de 80milliards  de FCFA avec plus de 926000 bénéficiaires enregistrés et plus de 626800 total de renouvellement. Le taux de remboursement de crédit est évalué à plus de 95%,une performance imputable à la qualité des acteurs impliqués. Cinq nouveaux produits sont annoncés au profit des bénéficiaires.

Chargé du projet  SCHOOL ASSUR qui permet depuis sa mise en œuvre de garantir une assurance santé aux élèves inscrits dans les établissements publics, le secrétaire d’état ASSIH mazamaesso fait le point de l’avancement de cette initiative. Pour le compte de l’année 2018-2019,1.768.943 élèves ont été assurés sur l’ensemble du territoire national et 103.823 prises en charge.la DOSI et le PNPER ont été également scrutés dans leur fonctionnement. Le secrétariat d’état mise sur la qualité et la gestion axée sur les résultats dans toutes ses actions et interventions pour atteindre les objectifs fixés dans chaque entité qui lui est rattachée pour juguler la pauvreté à la base et contribuer à l’essor de l’économie nationale.

Luc ASSIH

mise en ligne par Ulrich AMEGA

A Lire