CELEBRATION DU 1 ER MAI : LES TRAVAILLEURS ONT REMIS UN CAHIER DE CHARGES AU CHEF DU GOUVERNEMENT

6086

Les travailleurs togolais à l’instar de leurs collègues du monde entier ont célébré dans la joie et l’allégresse le lundi 1er mai à Lomé, leur fête.

Cette célébration a été instituée par l’international socialiste à la suite de la répression de la
manifestation ouvrière en 1886 à Chicago aux USA alors qu’ils réclamaient l’amélioration de leurs conditions de travail, notamment la réduction du temps de travail journalier de 10 heures à 8 heures.
L’évènement a été marqué par un défilé de la Coordination des Centrales Syndicales du
Togo (CCST) qui a drainé au son des fanfares, des centaines de travailleurs dans les principales artères de la capitale depuis le centre communautaire de Tokoin jusqu’au Palais des Congrès.

Là, un cahier de charges reprenant les principales doléances des travailleurs exprimées
depuis 2016 a été remis au Premier ministre, Dr Komi Selom Klassou qui, entouré pour la
circonstance du président de l’Assemblée nationale, Dama Dramani et des membres du
gouvernement. Le porte-parole de la CSTT, Ephrem Tsipklonou a précisé que l’une des revendications est l’ouverture immédiate d’un dialogue avec les centrales syndicales pour des négociations sur les préoccupations des agents des secteurs publics et privés.
Selon lui, certes des efforts ont été faits par l’Etat depuis 2005 pour l’amélioration des
conditions de vie et de travail des fonctionnaires mais beaucoup reste encore à faire pour soulager le panier de la ménagère et permettre aux agents de sortir de leur situation de précarité.

Il a souligné la nécessité de ce dialogue en reprenant une partie des propos du chef de l’Etat
Faure Gnassingbé qui, dans son adresse à l’occasion de la fête de l’indépendance, insistait sur le fait que les préoccupations sociales formulées par les uns et les autres dans les différentes organisations trouvent des répondants auprès des institutions concernées.
M. Tsipklonou a rassuré que les autres doléances exprimées seront communiquées dans les
prochains jours après une rencontre avec le chef du gouvernement et les différents ministres
concernés.

Après cette manifestation officielle, la fête a également eu lieu de sources concordantes à la
présidence, à la primature, au ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de l’Hydraulique, au
ministère de l’Urbanisme, au ministère de la Planification, au ministère de la Fonction publique, à la société des Postes, à la Société de Gestion et d’Intermédiation du Togo (SGI-Togo), au SYNBANK, à la Confédération Générale des Cadres du Togo (CGCT), à la Télévision Togolaise (TVT) entre autres.
A ces occasions de réjouissances et de partage de mets, les personnels ont exprimé des
doléances à l’endroit de leurs premiers responsables qui ont promis de les étudier.

ATOP/MEK/DHK