CONCOURS NATIONAL EN DROIT INTERNATIONAL HUMANITAIRE : ISDI DE LOME REPRESENTERA LE TOGO EN COTE D’IVOIRE

5425

L’Institut Supérieur de Droit et Interprétariat (ISDI) de Lomé sacré premier, du concours francophone en Droit International Humanitaire (DIH), le vendredi 26 mai représentera le Togo à la phase régionale en Côte d’Ivoire.

Organisée par le bureau du Comité International de la Croix -Rouge en collaboration avec
l’Université de Kara (UK), cette compétition entend faire la promotion du droit international
humanitaire afin d’intéresser et susciter l’engouement des étudiants et leurs enseignants en la matière. Il s’agit également, pour les initiateurs de confronter les étudiants de plusieurs universités autour d’un jeu.

Ce concours, qui s’est déroulé en étape éliminatoire I et II, a regroupé au total quatre
universités publiques et instituts privées à savoir les Université de Kara (UK) et de Lomé (UL), l’Institut Supérieur de Droit et d’Interprétariat (ISDI), l’Institut des Hautes Etudes de Relation Internationale (IHERIS). Il a consisté à lier un cas fictif de situation de violence qui permettait aux concurrents de voir comment le droit international humanitaire a été préservé dans un conflit opposant deux ethnies notamment les Amarates détenteurs de pouvoir et les disparates se sentant lésés dans la gestion des ressources de l’Etat. Après l’analyse de cette situation par les différents groupes d’étudiants en leur qualité de délégués du CICR, c’est le groupe d’étudiants de l’ISDI de Lomé dans leur rôle du bureau de procureur qui a retenu l’attention des membres du jury. Ils ont reçu le premier prix composé d’un trophée plus un bon d’achat de livre de 200.000 FCFA à la librairie Bon Pasteur. Cet Institut représentera ainsi le Togo à la phase finale en Côte d’Ivoire.

La deuxième place est revenue à l’équipe des étudiants de l’UK qui est repartie avec un trophée plus un bon d’achat de livres de 100.000 FCFA. L’étudiant Balouki Sobo de l’UK qui a remporté le prix du meilleur plaideur s’est vu gratifier d’un trophée et des livres de droit. Les autres participants ont reçu les attestations de participation.

Le chef de bureau CICR Lomé, Adem Sieko s’est réjoui du bon déroulement du concours
et surtout l’engouement des étudiants et des enseignants de l’UK autour du jeu. Il a remercié les autorités universitaires pour leur adhésion à cette compétition et promis d’organiser après deux ans ce même exercice à l’UK pour montrer davantage les cas pratiques du droit international humanitaire. M. Adem a exhorté l’équipe victorieuse à approfondir les recherches afin de défier les autres concurrents de la sous-région lors de la phase finale en côte Ivoire.

Le doyen de la faculté du droit, Koulibali Djobo a salué le bureau du CICR pour avoir initié
ce concours pour la première fois à l’UK. Selon lui, cette occasion permet non seulement aux
étudiants d’appliquer le droit mais aussi d’améliorer leurs connaissances en matière du droit
international humanitaire.

ATOP/BAK/MEK