Cancel Preloader

CONSTAT RENTREE PEDAGOGIQUE

Comme prévue, la rentrée pédagogique 2020-2021 a bien démarré ce lundi 26 octobre 2020, et cela à une semaine de la rentrée scolaire. Directeurs d’écoles, proviseurs et enseignants sont allés mettre au point différentes stratégies d’intervention. Ils ont reçu la visite du ministre des enseignements primaires, secondaires, technique et de l’artisanat est allé faire le constat en vue d’une rentrée scolaire réussie.

Pour une rentrée scolaire réussie, et surtout sous fond de la pandémie au corona virus, la rentrée pédagogique s’impose. Directeurs, proviseurs et enseignants se sont réunis dans tous les établissements à travers le territoire national pour entamer au mieux la rentrée scolaire prévue dans 8 jours. Le ministre Dodji KOKOROKO des enseignements primaires, secondaires, technique et de l’artisanat, est allé dans certains établissements pour apporter le soutien du gouvernement. Il leur a fait part des nouvelles orientations et défis à relever dans le secteur pour une éducation de qualité. Ses orientations reposent sur trois axes principaux. Il s’agit d’inculquer les valeurs civiques et morales aux apprenants, de reformer le système éducatif et protéger la santé des apprenants et enseignants.

« La nouveauté pour la rentrée 2020-2021, consistait à mettre en lumière cette rentrée pédagogique, parce que sans pédagogie, les enseignants ne seront pas à la hauteur des attentes placées en eux. Et cette rentrée pédagogique convoque deux éléments majeurs. Renforcer les qualités et les capacités pédagogiques de nos apprenants, à travers la formation des formateurs, et de l’autre, préparer le corps enseignant à un meilleur encadrement des apprenants, dans le cadre de la crise sanitaire. Il y aura de grandes réformes, autant institutionnelles que opérationnelles » a déclaré le ministre Dodji KOKOROKO.

A huit jours de cette rentrée scolaire, tout est pratiquement prêt pour accueillir les élèves, rassure le professeur Dodzi KOKOROKO « le respect des mesures barrières est désormais dans l’ADN tant des enseignants que des apprenants. Disponibilité des dispositifs de lavage des mains, port de cache nez, et distanciation sociale obligatoire. Nous sommes tous armés du nécessaire pour faire pour faire cette guerre sanitaire. Il y a un saut qualitatif, avec l’acceptation du double flux et de la double vacation » a-t-il laissé entendre.

Dorénavant les langues et l’informatique à travers le digital auront une place de choix dans l’éducation. L’éducation est une affaire de tous. Tous les maillons de la chaine doivent donc jouer leur rôle pour un système éducatif national plus performant.

Ulrich AMEGA

A Lire