Cancel Preloader

Covid19, Ebola ; L’Aéroport de Lomé maintient la garde

Dans le cadre de la riposte à la nouvelle épidémie d’Ebola, qui sévit en Guinée, 11.000 doses de vaccins contre le virus sont attendues ce week-end dans le pays, a indiqué l’OMS. Ce vendredi 19 février, les différents acteurs impliqués dans le transport aéroportuaire se sont rencontrés pour mieux faire face au mal.

Le Togo prend ses précautions. Des vols quotidiens sont assurés entre Lomé et Conakry et le risque de voir débarquer des passagers infectés est une menace prise très au sérieux par les responsables de l’aéroport.

Gnama Latta, le directeur général de la plateforme aéroportuaire et de l’Agence de l’aviation civile, a indiqué vendredi que tout était mis en œuvre pour renforcer les contrôles sanitaires.

« Le succès en aviation, c’est l’anticipation. On n’attendra pas être surpris avant de penser à quoi faire. Conakry c’est à 2h30 de Lomé et on peut facilement avoir ce virus ici si nous ne sommes dans la prévention » a-t-il déclaré.

L’aéroport doit en même temps gérer le Coronavirus.

Latta a annoncé que désormais tous les équipages seraient soumis à un test PCR, ce qui n’était pas le cas jusqu’à présent.

Sur 167 pilotes et hôtesses testés récemment, 18 étaient positives. Un signal d’alarme.

Les compagnies aériennes desservant le Togo ont pris pour leur grade quant aux mesures prises pour épargner hôtesses, pilotes et passagers.

Ulrich AMEGA

A Lire