Cancel Preloader

DES TENANCIERS DE BARS ET FAUSSAIRES ARRETES, ANNONCE LE MEDECIN COLONEL DJIBRIL MOHAMAN


Le gouvernement togolais met ses menaces à exécution. Des gestionnaires de boîtes de nuit viennent d’être arrêtés. Et pour cause, ils ont enfreint à la mesure de fermeture de ces lieux, édictée par les autorités dans le cadre de la riposte à la pandémie du coronavirus, et ce malgré les multiples mis en garde. C’est le Colonel Djibril Mohaman, responsable premier de la Coordination Nationale de Gestions de la Riposte au Covid-19 (CNGR-C19) qui en fait l’annonce ce mercredi 10 février 2021.

A l’occasion, le Colonel Djibril Mohaman a indiqué la mise aux arrêts des tenanciers de boîtes de nuit qui mènent clandestinement leurs activités dans la ville de Lomé malgré l’interdiction.

« Ceux qui ne respectent pas les mesures prises par le gouvernement, certains ont pu être arrêtés ce week-end, notamment les responsables de deux boîtes de nuit qui animent des soirées à savoir le MM7 et la Villa. Les responsables de ces boîtes de nuit ont été présentés au procureur et pour l’instant, tous leurs instruments sont gardés au commissariat », a souligné le Professeur Médecin Colonel.

Par ailleurs, la CNGR a aussi annoncé que des faussaires établissant de faux certificats de test de covid-19 aux voyageurs, sont également entre les mains de la police.

« Nous avons eu des rumeurs qu’il y a des fraudeurs qui font de faux certificats négatifs à la Covid-19 aux voyageurs notamment aux arrivants, mais également pour ceux qui partent de Lomé. Cela nous a permis de remonter jusqu’aux réseaux qui font cela. Et pour l’instant, neuf personnes ont pu être arrêtées et seront présentées devant la justice pour répondre de leurs actes », a déclaré Col Djibril lors de cette conférence de presse hebdomadaire.

Ulrich AMEGA

 

A Lire