Cancel Preloader

DEUX CAMBRIOLEURS DANS LES FILETS DE LA POLICE


Dans le cadre de la lutte contre la criminalité, la Police nationale a interpellé deux individus qui ont cambriolé le domicile d’un ressortissant français à Avépozo, dans la banlieue sud-est de Lomé.

Dans la nuit du 30 octobre 2020, aux environs de 23 heures, le domicile d’un ressortissant français a été cambriolé par trois individus à Avépozo, une banlieue située au sud-est de Lomé.

Les cambrioleurs l’ont agressé à la machette avant d’emporter plusieurs objets, dont deux bouteilles de gaz et un téléphone portable et une somme de 110 000 F CFA (cent dix mille francs CFA).

D’après la police, près d’un mois plus tard, soit le 29 novembre 2020, alors qu’une enquête était ouverte, les mêmes individus sont revenus chez la victime, dans le même domicile, pour un second cambriolage. Cette fois-ci, ils ont réussi à emporter un autre téléphone portable et un portefeuille contenant un passeport français, une carte de séjour, un permis de conduire, une carte bancaire, ainsi que plusieurs autres documents importants.

Poursuivant les enquêtes, le 1er février 2021 le Commissariat de Police d’Avépozo a interpellé deux de ces cambrioleurs. Il s’agit des nommés Samuel et Kossi, âgés respectivement de 20 et 21 ans, tous de nationalité togolaise et apprentis chauffeurs demeurant à Avépozo.

Une perquisition faite à leur domicile a permis de découvrir le portefeuille de la victime contenant toutes les pièces emportées lors du deuxième cambriolage.

 » Interrogés sur la provenance de ces documents, ils nous déclarent les avoir volés au domicile de la victime et que les autres objets volés ont été vendus à des inconnus au port autonome de Lomé « , a souligné le commissaire de police, Kossi DOUAME, commissaire du commissariat d’Avépozo

Les enquêtes sont toujours en cours pour interpeller le troisième cambrioleur ainsi que les receleurs. Quant aux deux cambrioleurs déjà interpellés, ils seront conduits devant le Procureur de la République pour répondre de leurs actes.

La Police Nationale saisit l’occasion pour rappeler que pour rendre difficiles, voire impossibles, les cambriolages, il est nécessaire de sécuriser les portes et les fenêtres des maisons et magasins avec des matériaux solides et si possible de surmonter les clôtures de fils de fer barbelés.

La police remercie une fois encore la population pour sa collaboration et la rassure de sa disponibilité entière et permanente.

Ulrich AMEGA

 

A Lire