FOOTBALL/TOURNOI DE L’UEMOA : LE SENEGAL REMPORTE LA COUPE DE LA 7e EDITION DEVANT LE MALI (1-0)

905

Les Lions de la Terenga (Sénégal) ont battu samedi les Aigles du Mali par (1-0) en finale de la 7e édition du tournoi de l’UEMOA qui s’est déroulée du 26 novembre au 3 décembre à Lomé. Le Sénégal succède au Burkina Faso tenant du titre de la 6e édition.

Cette confrontation entre le Sénégal et le Mali a été équilibrée. Cependant les deux équipes
ont eu chacune leurs temps forts. Dès le début de la rencontre le Sénégal appuie sur l’accélérateur et inquiète la défense des Aigles du Mali. Les Maliens réagissent prenant la
possession en leur compte avec un jeu tourné beaucoup plus vers l’avant. Le jeu finira par se stabiliser sans aucune franche occasion de but. La pause intervient donc sur un score vierge.

De retour des vestiaires, les changements effectués du côté des maliens apportent de la vivacité et de la percussion dans l’entre jeu. A la 55e mn, Koné Ibrahima passe à côté de l’ouverture du score sur une reprise de volée qui passe tout juste au-dessus de la barre transversale. Le match s’emballe, mais les défenses des deux équipes veillaient aux grains.

Devant cette situation, les attaquants ont commencé par exploiter les individualités à l’instar du malien Moussa Djenepo, qui a donné du fil à retordre à la défense adverse, sans toutefois trouver la faille. Le Sénégal a fini par faire la différence à la 78e minute par l’entremise de Badjé Aliou qui d’une tête plongeante, a logé le ballon dans les buts du goal Djigui Diarra à la suite d’un corner, signant son quatrième du tournoi.

Les Maliens tentent de revenir au score mais tombent dans la précipitation et pèchent dans la finition. Les Sénégalais reprennent confiance et posent leur jeu dans l’intention de jouer le chrono. Dans le temps additionnel, Ibrahima Koné rate l’occasion d’égaliser pour le Mali suite à une tête mal placée depuis la surface de réparation sénégalaise. Malgré les efforts des Maliens de revenir au score, le coup de sifflet final de l’arbitre ivoirien Miessan Allou est intervenu sur le score étriqué d’un but à zéro.

Le Sénégal remporte ainsi sa 3e coupe de l’intégration après celles gagnées en 2009 et 2011. La coupe et une enveloppe de 5 millions FCFA ont été remises au capitaine du Sénégal, Ba Moussa par le Premier ministre togolais, Sélom Klassou. Le Mali est reparti avec 3 millions FCFA. Le trophée fair-play accompagné d’une enveloppe d’un million sont revenu au pays organisateur, le Togo tandis que le trophée du meilleur joueur a été attribué Badjé Aliou. Ce tournoi organisé par la Commission de l’UEMOA vise l’intégration de la jeunesse de l’espace qui regroupe huit pays. Dans la poule A le Togo a évolué aux côtés du Mali, de la Côte d’Ivoire et du Niger alors le groupe B était constitué du Burkina Faso, du Sénégal, du Bénin et de la Guinée Bissau.

ATOP/TD/AR