Cancel Preloader

FORMATION ACTEURS DE LA SOCIETE CIVILE/LUTTE CONTER LA CORRUPTION

Les membres du réseau anti-corruption RAC pourront désormais mieux maîtriser les instruments internationaux de lutte contre la corruption et la passation des marchés publics. Pour y parvenir, l’Alliance Nationale des Consommateurs et de l’Environnement ANCE en collaboration avec l’union européenne leur donne les instruments nécessaires. L’idée est de prendre un nouveau départ pour placer le Togo le top 10 mondial des pays réformateur en matière de bonne gouvernance.

La lutte contre la corruption a connu une avancée significative au cours de ces deux dernières décennies en Afrique. Plusieurs instruments juridiques à l’instar de la convention de l’union africaine sur la prévention et la lutte contre la corruption ont été adoptés par l’Etat. Cependant 15 ans après l’adoption de ces instruments, les résultats restent mitigés. Le réseau anti-corruption RAC se mobilise donc pour donner à ces membres les meilleurs outilles de lutte contre ce fléau.

Depuis quelques années le Togo s’est lancé dans le processus d’adoption d’une loi anti-corruption conforme aux instruments internationaux. Des partenaires technique et financier dont l’union européenne appui le pays dans ce sens. En plus de ce que fait la haute autorité de prévention et de lutte contre la corruption et infractions assimilées HAPULCIA des initiatives pareilles sont a encouragé selon les experts pour faire du Togo l’un des pays en matière de lutte contre la corruption.

Madjé AKAKPO

Elie AGBA-GNADAO

 

A Lire