FORMATION DES INSPECTEURS DE PÊCHE

1085

Pêche dite illégale, non déclarée et non réglementé prend ces dernières années des proportions inquiétantes dans le golfe de guinée. La coopération française veut donc apporter son appui aux états pour enrayer le phénomène. La direction de la coopération, de sécurité et de défense de France a initié cette session où les inspecteurs de pêche du Bénin et du Togo sont formés pour pouvoir mieux assurer le contrôle, la surveillance des pêches et la commercialisation des ressources marines.

La pêche fait perdre aux Etat chaque année près de 1,3 milliards de dollars. Ceci constitue une menace pour les économies quand on sait la place importante qu’occupe le secteur de la pêche dans le développement et la sécurité alimentaire et le nutritionnelle des populations.

Il s’agira surtout d’une formation pratique basée sur des échanges d’expériences entre la France, le Bénin et le Togo. Ceci va d’avantage renforcer l’action de l’Etat en mer pour venir à bout de toutes les formes de criminalité dans l’espace maritime.