Cancel Preloader

FORMATION DES PROFESSIONNELS DES MEDIAS/ HCRRUN

Les professionnels des médias sont à l’école de la justice transitionnelle  à Lomé, et c’est parti pour deux semaines. Le HCRRUN, Haut-Commissariat à la Réconciliation et à l’Unité Nationale se prépare pour entamer la 2ème phase de sa mission de réparation et d’indemnisation des victimes. Le HCRRUN a donc besoin de la contribution des médias pour cultiver ensemble ce climat d’apaisement et de réconciliation nationale. C’est dans cette optique que, appuyé par le PNUD, il organise cette série de formation des acteurs-clés. Hier c’était des huissiers de justice, aujourd’hui des hommes de médias.

L’on ne finit pas d’apprendre, surtout quand il s’agit des questions sociales, comme celle-ci : la justice transitionnelle pilotée au Togo par le Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN).  En pleine réparation de la 2ème phase de réparation et indemnisation des victimes, le HCRRUN a à cœur de rééditer le succès enregistré à la 1ère phase. Ainsi le Haut-Commissariat reconnaît les acteurs-clés  de ces résultats, au rang desquels, des Hommes de médias.

Rencontre de deux semaines pour outiller davantage ces journalistes dans leur responsabilité à communiquer sur cette problématique de justice transitionnelle dans la dynamique de réconciliation et de l’unité nationale. Le ministre en charge de la communication, Guy Madgé Lorenzo apporte le soutien du gouvernement à l’initiative et exhorte ces collaborateurs à plus d’attention en amont et en aval de ce processus.

Le HCRRUN est soutenu dans cette démarche par le Programme des nations unies pour le développement –PNUD-. Et il est attendu des médias togolais, au sortir de cette formation, un accompagnement efficace dans la mise en œuvre de ce programme de réparation.

rédaction tvt

 

A Lire