Cancel Preloader

INAUGURATION NOUVEAU PORT DE PECHE

En marge du 59e anniversaire de l’accession du Togo à la souveraineté internationale, le chef de l’état Faure Essozimna GNASSINGBE a inauguré le nouveau port de pêche ce mercredi à Lomé. Il s’agit d’un nouveau port de pêche pour révolutionner cette activité au Togo. Une infrastructure très importante financée à plus de 20 milliards de francs CFA financé à près de 13 milliards de francs CFA par le japon. Le site se trouve à Gbétsogbé dans la zone portuaire.

Deux ans après le lancement du projet de construction du nouveau port de pêche de Lomé, le chef de l’état Faure Essozimna GNASSIGBE revient apprécier la qualité de l’ouvrage réalisé par l’entreprise japonaise TOA CORPORATION. Le joyau est donc prêt à être utilisé. Ce port de pêche est doté d’infrastructure moderne de débarquement, de conservation et de vente de produits de pêche. Le secteur de la pêche, emploi au Togo plus de 22 milles acteurs pour une production annuelle de 20 milles tonnes. Cet espace maritime va donc améliorer les conditions de travail et les inciter à plus de rendement. C’est donc toute la population de baguida. Les pécheurs, les mareyeurs et les transformatrices de poissons, qui ont ainsi témoigné  au président de la république, porteur du projet, leur gratitude. Pour le japon, le financement du nouveau port de pêche, rentre dans le renfermissement des relations de coopération qui existent entre Tokyo et Lomé.

Le représentant résident de l’Agence Japonaise de Coopération Internationale a précisé que l’ AJK reste disposée à toujours apporter son soutien au gouvernement togolais en matière de lutte contre la pauvreté. Le nouveau port de pêche va créer plusieurs emplois connexes à en croire le ministre en charge de la production halieutique. C’est une manière d’intégrer le circuit de commercialisation de la pêche artisanale maritime dans la sphère de l’économie nationale. Le gouvernement togolais a initié la construction de ce port de pêche pour le développement des chaines de valeurs de la pêche maritime avec la création des IFAD qui cadrent avec l’axe 2 du PND Plan National de Développement.

Edem SOUSSOUKPO

Mise en ligne Ulrich AMEGA

 

 

A Lire