JOURNEE INTERNATIONALE DES DROITS DE L’HOMME : DES TABLEAUX DE LA DECLARATION UNIVERSELLES DES DROITS DE L’HOMME REMIS A LA POLICE ET A LA GENDARMERIE

5809

Le ministre en charge de la Justice, Pius Agbétomey et la secrétaire d’Etat chargée des Droits de l’Homme, Mme Nakpa Polo, ont remis symboliquement à la Police, à la Gendarmerie, les tableaux de la déclaration universelle des Droits de l’Homme, le
samedi 10 décembre au commissariat central de Lomé.

L’objectif est de rendre ces déclarations accessibles aux commissariats et aux gendarmeries, afin de rappeler aux forces de sécurité et de police leur mission « de protéger le libre exercice des droits et des libertés et de garantir la sécurité des citoyens et de leurs biens ». Il s’agit en outre de réitérer aux deux corps, l’attachement du Togo aux principes et droits fondamentaux contenus dans ladite déclaration.

Selon le ministre, « les Droits de l’Homme constituent un idéal à atteindre pour préserver la dignité humaine. Il n’y a pas de progrès linéaire en la matière. C’est un combat perpétuel. Il faut pour cela une véritable mobilisation pour le triomphe de l’humanité en l’Homme. En tout état de cause, l’Etat a des obligations, mais la responsabilité de l’Etat engage tous les citoyens. C’est ensemble que nous devons relever tous les défis qui s’imposent à nous ».

Pour lui, les droits de l’Homme ne peuvent véritablement trouver leur application que dans
une prise de conscience effective de l’ensemble de la population, de ses droits et devoirs, condition sine qua none de l’exercice de la capacité citoyenne.

M. Agbétomey a remercié le PNUD pour son appui technique et financier dans ce
domaine et les autres partenaires pour leur soutien à l’Etat togolais dans son souci d’améliorer la situation des droits de l’Homme et de la culture citoyenne au Togo.

ATOP/AR/OAF