Cancel Preloader

JOURNEE MONDIALE CONTRE LA DISCRIMINATION DES PVVIH

Le premier mars est décrété comme étant la journée mondiale contre la stigmatisation et la discrimination envers les personnes infectées par le VIH. Pour célébrer cette journée au Togo le Réseau des Associations des Personnes vivant avec le VIH à travers l’Observatoire des Droits Humains et VIH a présenté et validé  ce jeudi 1er mars 2018 à Lomé le rapport sur les résultats des avancées et des difficultés  en matière de la lutte contre le phénomène de discrimination au Togo. Ceci pour parvenir à la discrimination zéro comme le souhaite l’ONUSIDA.

La stigmatisation et la discrimination des Personnes Vivant  avec le VIH sont des facteurs qui sapent la lutte contre la pandémie du SIDA et freinent l’accès aux différents services de prise en charge. Depuis quatre (04) ans déjà, l’Observatoire sur la stigmatisation et la discrimination mis en place par le Réseau des Associations des PV/VIH s’est assigné plusieurs missions. Sensibiliser et surtout documenter les cas rapportant auxdits phénomènes. Le rapport  sur les données de 2017 laisse entrevoir que les actions concrètes ont été menées mais beaucoup de chemin reste à faire. Le Togo a élaboré et adopté un nouveau plan stratégique de lutte contre le VIH SIDA et les IST 2016-2020. Un plan qui vise à parvenir à une génération sans SIDA au Togo. Voilà pourquoi  cette initiative bénéficie du soutien du CNLS, de L’ONUSIDA et des différents partenaires. Le Secrétariat d’Etat auprès du ministre de la justice appelle les populations à la prise de conscience et au changement de mentalité face aux PV/VIH. La mise à disposition de ces données va aussi permettre de faire des plaidoyers  et poursuivre  la lutte à travers des campagnes de sensibilisation.

 

Samuel DEGBE

A Lire