Cancel Preloader

LA JOURNEE INTERNATIONALE DE LA FEMME AFRICAINE CELEBREE DANS LES PREFECTURES

La 56ème édition de la Journée Internationale de la Femme Africaine a été célébrée le mardi 31 juillet dans les préfectures de Tandjouaré, de Kéran, de Binah, de Tchaoudjo, de Sotouboua, d’Ogou, de Kloto et de Zio sous le thème : « Femme, élection et paix pour un développement durable ».

Cette journée est organisée par la direction régionale de l’Action sociale en collaboration avec les organisations de la société civile et féminines avec l’appui technique et financier de la
coopération allemande GIZ. Cette journée de la femme africaine, instituée depuis le 31 juillet 1962, à Dar-Es-Salam en Tanzanie, a pour objectif d’amener les femmes à échanger et à agir ensemble pour accélérer les mouvements d’émancipation et soutenir le courant de libération politique et économique de l’Afrique.

Plusieurs activités ont marqué cette célébration notamment des exposés sur le thème de la journée, des caravanes, des conférences-débats, des sketchs, des sensibilisations aux élèves, aux
apprentis et aux femmes sur les métiers porteurs d’emploi, le harcèlement sexuel et le viol. Les préfets, les délégués spéciaux, les directeurs régionaux de différentes préfectures ont félicité et encouragé les femmes pour leur mobilisation. Ils ont invité les femmes à jouer leur rôle dans le processus de développement. Ces différents acteurs ont exhorté les femmes à mieux connaître leurs droits et devoirs et à s’engager davantage dans le processus de paix, gage de développement. Pour eux, il est important d’intensifier la sensibilisation des femmes et des communautés afin d’atténuer le poids des clichés et des stéréotypes défavorables à la participation de la femme à la gouvernance publique.

ATOP/DA/APS

A Lire