Cancel Preloader

L’AGRICULTURE BIOLOGIQUE : UN SECTEUR PROMETTEUR

Un projet dénommé marchés biologiques pour le développement vient d’être lancé ce jeudi 22 mars 2018 à Lomé. C’est une  initiative d’une organisation hollandaise désignée IFOAM-Organics International  en partenariat  avec Agro Eco – Louis Bolk Institute. Ce projet veut permettre aux petits exploitants agricoles d’améliorer leurs conditions de vie à travers la promotion et le développement de l’agriculture biologique au Togo et en Afrique de l’Ouest.

L’agriculture biologique se révèle actuellement très prometteuse et plus intégrante. C’est pourquoi de nombreux pays à travers leur politique agricole, réserve une place de choix à la culture qui génère beaucoup de revenus aux producteurs. Pour donc mieux faire la promotion de cette filière, une organisation hollandaise dénommée IFOAM-Organics International et l’ONG Agro-Eco lancent le projet « marchés biologiques pour le développement ». Ce projet s’étendra sur la période 2017- 2021. Il sera développé  dans quatre (04) pays de la sous-région ouest africaine : le Togo, le Burkina Faso, le Ghana et les îles Sao tomé et principe.

Ce projet compte créer des opportunités pour les petits exploitants agricoles en vue de leur inclusion dans les marchés bio nationaux et internationaux. Il est soutenu par le ministère des affaires étrangères des Pays-Bas.

Au Togo, le projet marché biologiques pour le développement  se focalisera beaucoup plus sur la filière Ananas. Le nombre de personnes qui devraient directement en bénéficier est estimé à 300.000.

Samuel DEGBE

A Lire