Cancel Preloader

L’ANADEB et les mairies ensemble, pour des actions concrètes au profit des populations

L’Agence Nationale d’Appui au Développement à la Base (ANADEB) veut pleinement profiter du contexte de décentralisation au Togo. A travers des ateliers régionaux qui se tiennent du 22 février au 09 mars 2021, l’Agence élabore avec les mairies, une stratégie de collaboration. Il s’agit pour   elle à travers cette initiative, de mettre les acteurs municipaux au cœur du pilotage des actions de développement à la base.

Pour la région maritime, c’est Tsévié qui a accueilli la rencontre à laquelle ont pris part les préfets et les maires de la région, des représentants du ministère chargé du développement à la base et du ministère chargé de l’administration territoriale.

L’atelier a permis aux   participants   d’échanger et d’élaborer ensemble la stratégie de collaboration autour des actions liées au développement à la base, sans préjudice pour les actions d’intérêt local, et pour les orientations nationales en matière de développement à la base.

Dans ce positionnement, les mairies, plutôt que les CDQ et CVD autrefois, seront les interlocuteurs de l’ANADEB et veilleront au déploiement des initiatives suivant l’approche du développement conduit par les communautés (DCC). « Il était important pour l’ANADEB de s’asseoir avec les mairies pour définir le type de collaboration qui pouvait exister entre les deux entités en vue d’un meilleur développement des communautés à la base », a laissé entendre la Directrice de l’ANADEB, Mazalo KATANGA.

Pour rappel, le développement à la base est un ensemble de micro-actions intégrées et cohérentes visant à améliorer les conditions de vie et les revenus des populations d’une communauté à la base. Ces actions sont identifiées et mises en œuvre par les populations elles-mêmes dans une démarche participative.

Cette action est soutenue par la banque mondiale, et va se poursuivre sur toute l’étendue du territoire national.

Ulrich AMEGA

 

 

A Lire