Cancel Preloader

LANCEMENT CAMPAGNE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION

Le Togo part en guerre contre la corruption sous toutes ses formes. Le gouvernement a sifflé la fin de la récréation ce 13 septembre à  Lomé. Le ministre Komi Selom  KLASSOU au nom du chef de l’Etat a lancé la campagne nationale de sensibilisation contre la corruption et les infrastructures assimilées. La haute autorité en charge de cette action va sillonner tout le territoire pour une conscientisation de la population sur le fléau qui gangrène l’économie nationale.

C’est une ère de tolérance zéro à la corruption qui est inauguré par le gouvernement. Elle sera marquée par une vaste campagne de sensibilisation sur toute l’étendue sous la coupole de la haute autorité de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées. Les membres reçoivent donc l’onction du chef de l’Etat représenté par le premier ministre pour démarrer ce projet de conscientisation et de mobilisation des citoyens contre le fléau de la corruption. Un mal bien réel, un comportement caché et difficilement mesurable qui gangrène l’économie transgresse la frontière du droit et de la morale. En 2008 différentes sondages ont été faits ; mais la majorité des sondés estiment que il y a la corruption au Togo. En se référant aux agents de notation et l’indice de perception de la corruption comme transparence internationale, le Togo stagne autour de la centième place et le pays n’a que depuis 3 ans une note de 32/100.

La société civile et le secteur privé ont vivement apprécié cette initiative de prévention et ont précisé que la corruption pèse d’un poids sur les pauvres et constitue un sérieux obstacle à la réalisation des objectifs de développement durable. Le système des nations unies pour sa part dit rester dans la dynamique de promotion de la bonne gouvernance, dans l’éradication des actes de corruption et des infractions assimilées.

rédaction tvt

A Lire