Cancel Preloader

LANCEMENT OFFICIEL DU PIDU

Le gouvernement togolais et la banque mondiale ont officiellement lancé ce 16 novembre à Lomé le projet d’infrastructure et de développement urbain PIDU, une initiative qui veut accroitre l’accès des populations aux infrastructures de bases et services urbains. Il entre dans le contexte du 3è axe du plan national développement et va coûter 16 milliards de FCFA mis à disposition par la Banque Mondiale.

Le taux de croissance de la population urbaine du Togo est de 4% par an et compte parmi les plus élevés du monde. A cela s’ajoute le fait que 2.9 millions de personnes soit environ 40% de la population vivent  dans des zones urbaines et péri-urbaines. Face à cette démographie galopante et urbanisation rapide des villes se posent de nombreux problèmes sociaux et de développement. Pour éviter la fractures sociale, il urge de prendre des dispositions idoines pour satisfaire les besoins des populations. C’est ce que vise le gouvernement à travers le lancement officiel du PIDU.

Le projet profitera à 7 villes au Togo à savoir : Lomé, Tsévié, Kpalimé, Atakpamé, Sokodé, Kara et Dapaong. L’exécution du projet dans ses différentes composantes et les actions à poser dans chacune des villes ont fait l’objet de présentation à l’assistance. Présentation suivi de la signature des conventions entre le ministère de l’urbanisme et les délégations spéciales de Kara et de Dapaong.

Le représentant du président de la délégation spéciale de la commune de Lomé et celui de la représentante de la banque mondiale ont salué cette vision de développement du Togo. Vision qui prend en compte les aspirations des populations de l’intérieur du pays.

A terme, les actions du PIDU bénéficieront à plus de 2.3 millions de personnes, plus de 6.5 km de routes seront réhabilitées avec plus de 13 km d’ouvrages, de drainage construit générant donc près de 50.000 emplois temporaires.

rédaction tvt

 

A Lire