Cancel Preloader

LE GIABA EVALUE LE DISPOSITIF DU TOGO DANS LA LUTTE CONTRE LE TERRORISME

Il s’est ouvert à Lomé, ce lundi 25 janvier 2021, l’évaluation mutuelle du dispositif national de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme (LBC/FT) du Togo.

L’enquête, sous le pilotage du Groupe Intergouvernemental d’Action contre le Blanchiment d’Argent en Afrique de l’Ouest (GIABA), vise à collecter toutes les informations nécessaires pour prouver la conformité et l’efficacité du dispositif togolais, dans la LBC/FT.

« L’évaluation mutuelle d’un pas est un processus par lequel les experts évaluateurs d’autres pays examinent et apprécient le niveau d’efficacité et de conformité aux normes sud GIABA GAFI , le dispositif juridique e et institutionnelle de lutte contre le  lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, mis en place par le pays et formule des recommandations pour permettre au pays de renforcer et d’améliorer et  son système juridique et institutionnel », selon Kimélabalou ABA, Directeur Général du GIABA.

A cet égard, le pays revendique un certain nombre d’efforts et de progrès ces dernières années. Comme le rappelle notamment le ministère de l’Economie et des finances, « Cet intérêt se manifeste par une volonté politique clairement affichée de prendre les décisions permettant au Togo de mener une lutte efficace contre ces.

Entre autres actions menées par le gouvernement pour lutter contre le blanchiment de capitaux, l’adoption des stratégies nationales de lutte contre la corruption, de lutte contre le blanchiment de capitaux, et le financement du terrorisme. Une place de choix est d’ailleurs réservée au sujet dans le PND. A l’issu de cette évaluation conduite le GIABA, le Togo disposera encore d’une arme supplémentaire pour séduire davantage les investisseurs, dans la mise en œuvre de la feuille de route du gouvernement sur la période 2020-2025.

Ulrich AMEGA

 

A Lire