LE GOUVERNEMENT LANCE LA CAMPAGNE NATIONALE DE DISTRIBUTION DE TOLES ET DE POINTES AUX VICTIMES DES CATASTROPHES NATURELLES

5227

La ministre de l’Action sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation, Mme Tchabinandi Kolani-Yentcharé a officiellement lancée le vendredi 9 décembre à Dapaong, la campagne nationale de distribution des tôles et pointes aux victimes des catastrophes naturelles de toutes les régions du Togo.

Cette campagne financée à hauteur de 150 millions de FCFA par la Banque Mondiale, à
travers le Projet de Gestion Intégrée des Catastrophes et des Terres (PGICT) vient accompagner les efforts du gouvernement.

Cet appui composé de près de 80 000 feuilles de tôles, et 4 tonnes de pointes, est
destiné à la reconstruction et à la réparation de 3528 pièces d’habitation dont 160 salles de
classes décoiffées à la suite de tornades ou de vents violents sur toute l’étendue du territoire national.

Ce don s’inscrit dans la droite ligne de l’axes 3 de la SCAPE relatif au développement du capital humain, de la protection sociale et de l’emploi. Il contribue à la réalisation de l’objectif 13 du développement durable notamment « Prendre d’urgence des mesures pour lutter contre les changements climatiques et leurs répercussions sur les populations ».

La ministre Tchabinandi Kolani-Yentchare a rappelé que le gouvernement dans le cadre de
la lutte contre les catastrophes naturelles, a pris plusieurs mesures de prévention et de gestion, entre autres, la mise en place d’une stratégie nationale pour la réduction des risques de catastrophes, la formation d’un groupe d’experts national en évaluation post catastrophes, la sensibilisation des acteurs, l’opérationnalisation de la plate-forme nationale de réduction des risques, la construction d’un centre pour sinistrés à Agoè-Logopé ainsi qui la construction en cours d’une unité de secours à Dapaong.

Elle a exprimé sa gratitude à la Banque Mondiale pour ses appuis multiformes au développement du Togo et à tous les partenaires financiers qui soutiennent le PGICT.
Aux bénéficiaires et aux victimes, elle a exprimé la compassion du gouvernement et les a
exhortés à contribuer à limiter les dégâts liés aux chocs des catastrophes, en adoptant des
comportements susceptibles de renforcer leur résilience.

La ministre de l’Action sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation a
invité la population à s’approprier les principes de la révolution verte prôné, par le Père de la nation, feu Gnassingbé Eyadema, en plantant plus d’arbres, à pratiquer les feux de brousses précoces et contrôlés, en faisant des pare-feu autour des maisons et des marchés et en évitant de construire dans les zones inondables.

Le secrétaire général du ministère de l’Environnement et des Ressources forestières, Sama
Boundjouw, a relevé que le PGICT qui est dans sa cinquième année d’exécution, a été initié par le gouvernement, suite aux inondations consécutives de 2007 à 2010 dont les dommages et les pertes, pour la seule année de 2010, étaient estimés à près de 20 milliards de francs CFA dont la région des Savanes constitue l’une des zones les plus touchées et reconnue comme à risque.

Selon lui, la région des Savanes étant la plus touchée et à risque, bénéficie, outre ce volet
humanitaire, de 17 sous projets communautaires d’adaptation aux changements climatiques. L’orateur a indiqué qu’une cartographie des zones à risques de haute résolution est en cours de réalisation pour les Sud-Est de la région Maritime et toute la région des Savanes.

M. Sama Boundjouw a remercié les acteurs de la plateforme nationale pour la réduction des risques des catastrophes et salué également l’appropriation communautaire de toutes les activités dans la région.

Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Yark Damhame et le conseiller à la
présidence, Kpabré Sylli Batiene ont saisi cette opportunité pour exhorter la population à la culture de la paix et à la cohésion sociale, des valeurs chères au président de la République, Faure Gnassingbé.

Le préfet de Tône, Tchimbiandja Douti Yendoukoa, a exprimé sa gratitude au chef de l’Etat
et aux partenaires du Togo, pour tous les efforts de réduction de la pauvreté au Togo.

ATOP/GS/DS/SAS