Flash ::
Home || Nos Régions || LE PARTI UNIR MOBILISE SES MILITANTS A SOKODE ET TCHAMBA

LE PARTI UNIR MOBILISE SES MILITANTS A SOKODE ET TCHAMBA

Les populations de la préfecture de Tchaoudjo au devant desquelles plusieurs cadres membres et sympathisants du parti Union pour la République (UNIR) ainsi que les associations soutenant la vision du développement du Togo sous l’impulsion dudit parti notamment : Association Synergie Plus (ASP), la Nouvelle Jeunesse pour le Soutien au président Faure (NJSPF) étaient massivement sorties le samedi 8 septembre à Sokodé, pour une gigantesque et pacifique marche à travers les principales artères de la ville de Sokodé pour aboutir au Stade Municipal.

Le même jour, une délégation des cadres ressortissants de Tchamba à Lomé, sympathisants et membres fondateurs du parti UNIR, conduite par la députée Maria Apoudjak Larba, a tenu un meeting de sensibilisation sur les idéaux de cette nouvelle formation politique à l’intention des populations de la commune de Tchamba et de ses environs.

* A Sokodé, par cette marche, les militants de l’Union pour la République ont voulu apporter leur soutien à la politique de paix, de réconciliation et de développement socioéconomique du président de la République Faure Gnassingbé concrétisée dans la préfecture de Tchaoudjo par plusieurs réalisations d’infrastructures de développement au profit de ses habitants.

Ils ont également exprimé à l’occasion leur profonde satisfaction au Président dont la politique d’ouverture est selon eux la solution adéquate aux nombreux défis socio-économiques à venir. Sur les pancartes on pouvait alors lire : « Président Faure, vous avez le soutien de la Jeunesse Togolaise, Merci pour la mise en oeuvre du PROVONAT, Avec UNIR les populations de Tchaoudjo adhèrent à votre nouvelle vision ». Les femmes de UNIR de Tchaoudjo à travers leur porte-parole, Mme Nana Mola Tchakpidé Traoré ont demandé à leurs soeurs de ne pas faire l’amalgame entre le sexe et la politique, faisant ainsi allusion à la grève de sexe lancée par le CST. « Arrêtons de jouer avec. Le comble, c’est quand on demande aux femmes d’exposer leur nudité ! “La ila ha Illalahou” ! Sacrilège ! Rien au monde ne doit justifier que les femmes se mettent nues en public. Dans aucune religion, dans aucune tradition cela n’existe », s’est-elle exclamée.
Le premier vice-président du Bureau provisoire de UNIR, Georges Aïdam a, pour sa part, transmis le salut fraternel du président Faure Gnassingbé aux militants avant d’égrener les valeurs intrinsèques du mouvement politique à savoir : la tolérance, l’apaisement, le développement socioéconomique etc. Il a souligné avec conviction que le dialogue est la seule voie pour parvenir au consensus, au compromis et bâtir un Togo fort, uni et prospère. Autre chose comme les actes d’intrangisance, d’incivisme, des sit-in ne sont pas selon lui, de nature à assainir le climat politique au Togo ni ailleurs. M. Aïdam a enfin appelé les militants de UNIR Tchaoudjo à se mobiliser davantage afin d’obtenir une victoire écrasante lors des législatives prochaines.

*A Tchamba, le meeting de sensibilisation a permis d’expliquer à la population les raisons de la dissolution du parti politique RPT et d’entretenir l’auditoire sur les mobiles de la création de l’UNIR. Il s’agit de mettre en confiance et d’édifier l’assistance sur la vision politique du Président fondateur du parti UNIR, Faure Gnassingbé, président de la République, qui entend faire de ce parti un cadre de concertation pour tous les Togolais de tout bord politique pour le développement et la construction d’un Togo uni et prospère.

L’occasion a permis à la députée Apoudjak Larba, au Docteur Odou Samson et au directeur général de Togo Cellulaire, Atcha Dédji d’indiquer que le chef de l’Etat Faure Gnassingbé en créant le parti UNIR, entend agrandir et mettre en place un cadre politique de dialogue et d’échange pour toutes les couches socio-professionnelles sur les questions de développement.

Ils ont confié à leurs interlocuteurs que la volonté politique du chef de l’Etat est de faire du Togo un pays de paix, soulignant que leur parti prône l’amour et l’acceptation de l’autre, le pardon, la réconciliation et le développement durable. Les orateurs ont également attiré l’attention des uns et des autres sur les enjeux des prochaines échéances électorales et convié la population à adhérer massivement au parti UNIR et à s’unir davantage aux côtés du président Faure Gnassingbé afin de lui permettre de mener à bien sa politique de réconciliation et de développement pour le bonheur des Togolais. Une visite du nouveau siège du parti UNIR à mis fin aux manifestions de cette rencontre.

ATOP/MEK

Print Friendly