LE PNUD ALLOUE 123.000.000 F CFA AU BENEFICE DE HUIT ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE

4857

Le programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) Togo, a accordé une subvention de 123.000.000 F CFA le vendredi 3 mars à Lomé, à huit organisations de la société civile, à l’issue d’un processus de sélection concurrentiel dans le cadre de la mise en oeuvre du Programme de Micro Financement du Fonds pour l’Environnement Mondial (PMF/FEM).

Ces fonds permettront de soutenir les initiatives communautaires innovantes, notamment
celles pouvant contribuer à la conservation de la diversité biologique et celles concernant la lutte contre les changements climatiques, la lutte contre la dégradation des terres, la protection des eaux internationales et la lutte contre les produits chimiques et les déchets dangereux, tout en renforçant les moyens d’existence des populations.

Les huit projets concernés par les nouveaux financements portent sur la gestion des
écosystèmes fragiles, la conservation des forêts sacrées, le développement de la foresterie rurale, la production d’une gamme de produits à base de fruits du neem, l’électrification rurale par l’énergie solaire et la vulgarisation de bonnes pratiques de gestion durable des terres. Ils seront mis en oeuvre dans plusieurs régions du Togo au cours des deux prochaines années. Les subventions reçues sont comprises entre 11 et 22 millions de Francs CFA par projet.

La représentante résidente du PNUD, Mme Khardiata Lo N’Diaye a indiqué que son
institution finance les différents projets des organisations de la société civile actives au Togo. Elle a demandé aux lauréats d’impliquer les communautés et les populations bénéficiaires dans l’exécution des projets, en vue de leur réussite.

Le représentant du ministre de l’Environnement et des Ressources forestière, Sama Boundjouw, a invité les bénéficiaires à travailler sérieusement pour qu’il y ait des impacts sur le terrain et exhorté les exécutants à faire preuve de transparence dans la gestion des fonds pour le renforcement du partenariat entre le PNUD, les ONG, les associations et le ministère de l’Environnement. M. Sama a demandé au PNUD de multiplier plus de ressources pour l’étude d’autres projets.

Le porte-parole de bénéficiaires, Bounele Salifou, a remercié le PNUD et le ministère de
l’Environnement pour l’intérêt et l’appui multiformes qu’ils apportent aux organisations de la société civile, en vue de la conservation, la restauration et l’utilisation efficace des ressources naturelles et pour le développement des communautés à la base. Il a promis l’usage efficient de ces ressources pour l’atteinte des objectifs.

ATOP/FD/SAS