LE PORT AUTONOME DE LOME EN CROISADE CONTRE LE SIDA

4889

Le Port Autonome de Lomé (PAL) a organisé une journée de sensibilisation de son personnel et des femmes transformatrices du poisson, le jeudi 8 décembre à Lomé sous le thème : « Accélérons la prévention du VIH chez les jeunes et les adolescents au Togo ».

Cette manifestation entre dans les activités marquant la Journée Internationale du Sida célébrée chaque 1er décembre. Elle a été marquée par deux étapes ; d’abord une caravane et ensuite une séance de sensibilisation. La caravane qui a eu comme point de départ le PAL, a parcouru les alentours du port, a sillonné les grands artères de la ville de Lomé, est allé jusqu’à la frontière Togo-Ghana, avant de revenir chuter au PAL. Là, plusieurs messages ont été délivrés aux participants notamment le personnel et les membres de la fédération des femmes transformatrices du poisson du port de pêche.

La communication portant sur le thème de la journée a été animée conjointement par directeur général de l’ONG Arc-en Ciel, Anato Simplice et le médecin du Centre Médico-Social (CMS) du PAL, Mme Djobokou Alassani Héléna. Ils ont expliqué le choix de la cible jeunes et adolescents, parce qu’elle constitue la frange la plus importante et la plus vulnérable au Sida.

Les orateurs ont montré les projections que se fait l’OMS d’ici à 2030, notamment les 90% de dépistage, 90% de prise en charge et 90% sans charge virale. Ils ont également donné le taux de prévalence qui est actuellement de 2,5% au Togo, et la proportion des infections qui sont de 58% chez les femmes et de 42% chez les hommes. Les présentateurs n’ont pas manqué d’expliquer les moyens de contamination et montrer les méthodes contraceptives.
La cérémonie a été lancée par le directeur de l’exploitation au PAL, Noulemegbé Yao,
représentant le directeur du PAL. Celui-ci a justifié le rôle actif du PAL dans la lutte contre le VIH/SIDA, par les mouvements migratoires nés des transactions commerciales avec le brassage des différentes populations de la sous-région. Il a exhorté le personnel du PAL et ses usagers, à prendre sérieusement conscience de ce mal et à en faire une affaire personnelle.

Auparavant, la directrice du CMS du PAL, avait indiqué qu’il était indispensable aux responsables du port de rassurer les pays surtout de l’hinterland, que le PAL est un lieu sain où ils peuvent faire leur affaire, en luttant efficacement contre le Sida. Elle a invité l’ensemble des participants à aller se faire dépister gratuitement au CMS afin de connaitre leur statut sérologique et pouvoir bien se comporter.

La sensibilisation a connu les prestations de plusieurs artistes de la chanson, et du groupe des femmes transformatrices du poisson.

ATOP/KYA/APS