Cancel Preloader

LE TOGO DOUBLE SA CAPACITE DE PRODUCTION ENERGETIQUE AVEC « KéKéli Efficient Power »

Augmenter de 50 % la capacité de production électrique du Togo et contribuer ainsi à electrification de plus de 250.000 foyers, soit 1,5 million de Togolais, c’est l’ambition affichée par les autorités à travers la construction de la centrale électrique « Kékéli Efficient Power ». L’ouvrage a été inauguré le 26 avril 2021 par le Chef de l’Etat Faure GNASSINGBE.

Construite dans la zone portuaire de Lomé, cette infrastructure électrique va produire dans une première phase une puissance électrique de 47 MW grace à une turbine à gaz.

Il est également prévu d’ici à fin 2021 une capacité supplémentaire de 18MW à partir d’une turbine à vapeur, portant la capacité finale à 65MW.

Fruit d’un partenariat public-privé impliquant l’Etat togolais, Eranove, la BOAD, Oragroup, Siemens et bien d’autres partenaires financiers nationaux et étrangers. Les travaux de réalisation de la centrale ont coûté 67 milliards de FCFA et générés près de 900 emplois directs et indirects.

“KéKéli est le premier pas d’une production d’énergie électrique qui permettra d’accroitre notre production nationale, d’affirmer notre indépendance en énergétique pour soutenir la politique industrielle,agroalimentaire, manufacturière, et de creation d’emplois, portée par le chef de l’Etat” a indiqué la ministre déléguée en charge de l’énergie, Mila AZIABLE.

La centrale « Kékéli Efficient Power » vient en complément à d’autres projets de développement énergétique déjà réalisés ou en cours de réalisation.

Le pays veut atteindre un taux de couverture nationale de 75% en 2025 et 100% d’ici à 2030.

Une ambition saluée par les partenaires. « Je tiens à remercier chaleureusement S.E.M Faure Essozimna Gnassingbé, Président de la République Togolaise, pour sa vision d’apporter une solution pérenne à la demande d’électricité croissante au Togo » a déclaré M. Mansour Touré-Tia, Directeur général de la Centrale Kékéli.

Pour son exploitation, la société KéKéli “Efficient Power”, veut miser sur les compétences locales, notamment des ingénieurs, techniciens supérieurs et administratifs, sortis des écoles et universités togolaises.

Ulrich AMEGA

A Lire