Cancel Preloader

MISE EN ŒUVRE CONVENTION CONTRE LA TORTURE ET AUTRES FAITS IHNUMAINS

Le collectif des associations contre l’impunité au Togo CACIT, a ouvert ce 29 janvier à Lomé une session qui doit préparer la prochaine évaluation du Togo en matière des droits de l’homme devant le conseil des nations unies. Une rencontre qui a réuni plusieurs acteurs en rapport avec les droits de l’homme au Togo.

C’est une rencontre des organisations de la société civile, journalistes et acteurs étatiques pour l’évaluation de la mise en œuvre par le gouvernement togolais de la convention contre les traitements inhumains et dégradants à 6 mois du passage du Togo devant le comité des nations unies contre la torture. Une rencontre qui se veut un cadre d’analyse de la situation au Togo au vue des recommandations issues de la dernière évaluation.initiée par le Collectif des Association Contre l’Impunité  au Togo CACIT, cette rencontre à établie un revirement de situation que le partenaire financier de la rencontre l’Organisation Mondiale Contre la Torture OMCP appelle aux sévérités. Cette session a salué les avancées enregistrées par le Togo dans la promotion et la protection des droits de l’homme.

Yves AGBEVIVI

mise en ligne par Ulrich AMEGA

A Lire