Cancel Preloader

OUVERTURE DU SEMINAIRE GOUVERNEMENTAL

Le chef de l’Etat Faure Gnassingbé a ouvert ce lundi le séminaire gouvernemental. Un premier rendez-vous avec tous les ministres pour définir les bases de collaboration et surtout de préciser les principaux challenges qui attendent le nouveau gouvernement pour les cinq prochaines années. Cette feuille de route une fois définie permettra à chaque ministère d’être fixé sur ses objectifs à atteindre pour la transformation de l’économie nationale.

C’est une rencontre de haut niveau présidée par le chef de l’Etat. Autour du président de la république, les membres du gouvernement, tous réunis pour repréciser les principaux défis qui attendent la nouvelle équipe gouvernementale. C’est un moment de mobilisation de la troupe ; on parle de séminaire gouvernemental. Trois jours pour fixer les priorités du gouvernement et aborder le calendrier du nouvel exécutif. L’objectif est de faire en sorte que chaque ministre ait parfaitement à l’esprit sa partition. Du 12 au 14 octobre ils vont s’accorder sur la cohérence de l’action et partager à tous les ministres la feuille de route gouvernementale. Ce qui va permettre clairement de présenter l’agenda stratégique pour les cinq prochaines années. Les bases de la collaboration seront définies.

Ce séminaire gouvernemental se tient dans un contexte tout aussi particulier, la crise sanitaire lié au covid19. Les conséquences économiques de cette pandémie vont être examiner et les ambitions du président de la république seront exposées. Le PND rajusté et révisé qui vise à offrir un cadre de référence pour la transformation structurelle de l’économie du Togo. Le séminaire va aussi plancher sur la menace que représente cette crise sanitaire pour la relance de l’économie du pays sur une période de cinq ans. Certainement chaque département ministériel présentera son agenda pour le nouveau quinquennat et les moyens éventuels pour le réaliser. Un dispositif de gouvernance et de pilotage autour du chef de l’Etat et du chef de l’exécutif va permettre d’effectuer un suivi régulier. Le but est de veiller à l’avancée régulière de différents projets prioritaires.

Le sens du service public, la cohésion, l’engagement collectif, la discipline ainsi que le respect des principes directeurs du travail en plus l’ouverture et la disponibilité envers les équipes et la population, autant de valeurs qui vont être partagées au cours de cette rencontre. Le nouvel exécutif est appelé à l’alignement totale et à la cohérence des actions, les échanges dans la transparence et la recherche des résultats, des principes qui vont garantir la réussite des projets stratégiques de la feuille de route gouvernementale.

Augustin KOSSI

 

A Lire