Cancel Preloader

OUVERTURE OFFICIELLE ATELIERS REGIONAUX/ PATRIMOINE CULTUREL IMMATERIEL

Ouverture à Lomé ce 17 septembre des sessions régionales de sensibilisation et de renforcement des capacités de communautés et acteurs locaux sur la mise en œuvre de la convention de 2003 pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel et le développement durable. Un traité de l’UNESCO dans lequel tous les états doivent impliquer davantage les différents acteurs pour en faire un véritable outil de développement socio-économique.

Le Togo à l’instar des autres pays reconnus par l’UNESCO dispose d’un riche répertoire en matière du patrimoine culturel. Un outil de développement  de plus en plus menacé par la destruction non seulement par les causes traditionnelles  de dégradation mais aussi par l’évolution des vies sociales économiques. En 2003, l’organisation des nations pour l’éducation, la science et la culture UNESCO a axée sa convention sur la sauvegarde du patrimoine culturel et matériel  pour élargie ce champ aux expressions vivantes héritées  des ancêtres et transmises aux descendants. Pour sa mise en œuvre chaque pays est appelé à impliquer les différents acteurs dans la sauvegarde de ce patrimoine.

Cette rencontre à l’initiative du ministère en charge de la culture  à travers la commission nationale du patrimoine culturel s’inscrit dans cette dynamique.

rédaction tvt

A Lire