PROMOTION D’UN DEVELOPPEMENT HARMONIEUX ET EQUILIBRE AU TOGO: LES ACTEURS ONT ECHANGE SUR LA PROBLEMATIQUE DE L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE

1885

Le ministère de la Planification du Développement a organisé un atelier d’échange sur la problématique de l’aménagement du territoire au Togo à l’intention des représentants des partenaires techniques et financiers, des institutions de la République, des ministères, des organisations de la société civile et du secteur privé, le vendredi 20 octobre à
Lomé.

Cet atelier s’inscrit dans un processus d’appropriation des enjeux et défis de l’aménagement du territoire et a permis de recueillir les avis et les propositions des acteurs
de développement sur les voies et moyens devant permettre la mise en oeuvre de la Politique Nationale d’Aménagement du Territoire (PONAT).

Il s’est agi de les informer davantage des disparités régionales, du rôle de l’aménagement du territoire dans la promotion d’un développement équilibré, du concept et outils de l’aménagement du territoire et de susciter l’appropriation de la loi-cadre portant sur l’aménagement du territoire pour faciliter sa mise en oeuvre. Selon les organisateurs, l’importance capitale de l’aménagement du territoire et de ses enjeux requiert l’appropriation de ce concept par tous les acteurs de développement. En conséquence, il s’avère nécessaire que ces acteurs soient suffisamment sensibilisés sur son importance dans la promotion du développement harmonieux et durable et la cohésion nationale,
ainsi que dans la lutte pour l’éradication de la pauvreté sous toutes ses formes partout au Togo.

Les échanges ont porté sur la problématique des disparités régionales, l’aménagement du
territoire au Togo et dans l’UEMOA : état des lieux et enjeux ; la loi portant loi-cadre sur
l’aménagement du territoire au Togo. Ils ont permis d’édifier les participants sur le concept de l’aménagement du territoire et le rôle de chaque acteur pour l’atteinte des objectifs.

Le directeur de cabinet du ministère de la Planification du Développement, Essohanam
Edjéou a rappelé que dans le contexte passé et actuel de son développement, le Togo fait face à un déséquilibre lié à la répartition spatiale des populations, des ressources naturelles et des activités économiques. Selon lui, en vue d’atténuer ces déséquilibres et permettre à tout citoyen quel que soit son milieu de résidence d’avoir accès à un minimum d’infrastructures socio-collectives, le gouvernement a adopté en septembre 2009 la PONAT. En outre la loi portant loi-cadre sur l’aménagement du territoire a été votée le 28 décembre 2015 par l’Assemblée nationale et promulguée par le chef de l’Etat, a-t-il ajouté. Cette loi, précise-t-il, fixe le cadre juridique de toutes les interventions de l’Etat et des autres acteurs et traite de la structuration, l’occupation, l’utilisation du territoire national et de ses ressources.

D’après M. Edjéou, la détermination du Gouvernement à assurer un développement
harmonieux, équilibré et durable du territoire national s’est traduite dans les faits par l’élaboration et l’adoption d’une stratégie de communication sur l’aménagement du territoire. Cette stratégie déclinée en plusieurs activités dont cette rencontre vise, dit-il, à baliser la voie à l’élaboration des autres outils de planification spatiale, tels que les schémas nationaux, régionaux et locaux d’aménagement du territoire.

Il s’est dit confiant qu’à la sortie de cette rencontre d’échanges, la problématique de
l’aménagement du territoire, sera bien appréhendée et intégrée effectivement dans les prises de décisions au niveau des différents programmes et projets de développement afin d’assurer aux populations une inclusion sociale.

ATOP/MEK/TJ