Cancel Preloader

Que peut-on retenir de la vie politique du Général GNASSIGBE ?

Un homme politique qui a insufflé une nouvelle dynamique au développement économique du Togo.

5 février 2005 au 5 février 2018, il y a 13 ans jours pour jour que le général GNASSINGBE Eyadéma  a tiré sa révérence. L’annonce du décès de celui qui aura dirigé la vie politique du Togo pendant 38 ans a été accueillie avec beaucoup d’émotions et de doute. Aujourd’hui comme chaque année, les Togolais se souviennent de celui qu’ils ont gravé dans leur cœur et dans leur mémoire. Ceux qui l’ont connu, soutenu ou combattu politiquement, selon certains observateurs, reconnaissent en lui une personnalité étonnante et attachante avec un charisme jugé évident et une vision pour le Togo et pour l’Afrique. Pour d’autres analystes, sous son règne le Togo est demeuré à l’abri de l’instabilité. Homme profondément épris de son peuple, le général Eyadéma s’impose à l’extérieur comme apôtre de la paix, ce qui n’est pas un moindre mérite car les hommes de paix sont rares dans le monde.

Général Eyadema artisan de la paix

Ainsi en avril 1972 à Lomé, le Général Eyadéma consacre la réconciliation entre les Présidents du Nigéria et du Gabon. En octobre 1974, il s’engage à rechercher une solution négociée au conflit entre le Mail et la Haute-Volta actuel Burkina Faso.

En octobre 1976, un différend éclate entre la côte d’ivoire et le Gabon. Ce conflit aura son heureux dénouement  grâce à l’intervention du Président Eyadema. En juillet 1979, entre l’Egypte et la Libye, c’est presque la guerre. Le Général Eyadema prend son bâton de pèlerin pour le Caire et Tripoli.

En 1980 le conflit du Tchad prend des proportions inquiétantes interpelle l’apôtre de la paix qui est le Général Eyadema. En avril 1980, le monde entier a découvert jusqu’où le Président Eyadema peut aller quand il s’agit de sauver la paix.

Alors qu’il n’est plus depuis le 05 février 2005, l’on reconnait en lui, l’homme qui a posé mieux la fondation d’un Etat moderne avec une administration efficace et solide, une armée disciplinée et compétente, un développement économique amorcé, une œuvre que poursuit le Président de la République Faure Gnassingbé qui a fait de la paix et de la sécurité la priorité dans la conduite  des affaires de la cité.

 

A Lire