Cancel Preloader

RENCONTRE D’EVALUATION CADRE DE POLITIQUE DE REINSTALLATION

Les villes se développent et entraînent avec elles des problèmes urbains auxquels des solutions idoines doivent être trouvées. Un nouveau projet vient d’être financé par la BM, il s’agit du PIDU, Projet d’Infrastructures et de Développement Urbain. Depuis ce mardi 8 mai 2018, les acteurs planchent sur le cadre de politique de réinstallation et des plans d’octroi de réinstallation des travaux prioritaires de Lomé, Kara et Dapaong. C’est pour une solution aux désagréments causés par les travaux de développement  sur les bénéficiaires.

Bien souvent, la réalisation des projets de développement  affectent les riverains. Un fait qui les plonge dans la précarité. Des leçons ont été tirées et le gouvernement veut trouver une solution durable à cet effet. Après la clôture du PURISE Projet d’Urgence de Réhabilitation des Infrastructures et des Services Electroniques, la Banque Mondiale vient de financer un nouveau. Le PIDU, Projet d’Infrastructures et de Développement Urbain. Avant son exécution d’ici à juillet 2018, tous les acteurs concernés analysent d’abord les documents du cadre de politique de réinstallation et des plans d’actions de réinstallation des travaux prioritaires de Dapaong, Kara et de Lomé.

300 millions de dollars soit 15 milliards de FCFA seront disponibles pour la réalisation du PIDU. Il sera mis en œuvre sur une période de 5 ans et compte tenu du fait que le projet va développer une approche programmatique, il s’étendra dans les villes de Tsévié, Kpalimé et Sokodé.

REDACTION TVT

A Lire