Cancel Preloader

RENFORCEMENT CAPACITES RESPONSABLES CENTRES D’ECOUTE/GF2D

Les femmes sont souvent victimes des violences ; ce qui constitue une entrave aux droits de l’homme. A l’occasion de la journée internationale de la déclaration des droits de l’homme, le groupe de réflexion et d’action femmes démocratie et développement, GF2D s’engage à mettre fin aux violences dont subissent les femmes et les filles. A cet effet, les prestataires de services sont formés sur le soutien psychosocial de base des femmes et filles victimes de violences.

La violence à l’égard des femmes et des filles constituent l’une des violations des droits de l’homme les plus répandues et les plus dévastatrices. Elle fait également partie des moins signalées en raison de l’impunité, du silence, de la signalisation et du sentiment de honte qui l’entoure. Aujourd’hui, des voix s’élèvent pour mettre fin à ces pratiques.

Les conséquences néfastes de la violence à l’égard des femmes sur le plan psychologique et  sexuel les affectent à tous les stades de leurs vies. Les associations, les centres d’écoute sont  des canaux pour ses femmes  de se faire entendre pour être guéries et de bien s’épanouir.

Antoinette HOMAWOO-VOVOR

mise en ligne Elie AGBA GNADAO

A Lire