Cancel Preloader

REUNION MINISTRE CEDEAO/PROJET DE CONSTRUCTION DE L’AUTOROUTE

12e réunion du comité de pilotage des ministres chargés des infrastructures du programme de développement du corridor Abidjan-Lagos. Après deux jours de travaux, des experts, les ministres vont plancher sur leur recommandation et évaluer le chemin parcouru dans la mise en œuvre effective du projet de construction de l’autoroute sur le corridor Abidjan-Lagos.

les travaux de la 12e réunion ministérielle du programme de développement de l’autoroute du corridor Abidjan-Lagos, ont portés essentiellement sur trois points. D’abord l’examen et l’adoption des recommandations de la réunion des experts, ensuite le financement du projet et les efforts de mobilisation de fonds supplémentaires pour les études de faisabilité et techniques détaillées. Les ministres des cinq pays concernés, la Cote d’ivoire, le Nigéria, le Ghana, le Togo et le bénin, ont également abordé le sujet relatif à la localisation du siège social de l’ALCoMA qui est l’autorité de gestion et de mobilisation de ressources de suivi du projet de construction de l’autoroute Abidjan-Lagos.

Le rêve de la construction de la première  autoroute multinationale de développement économique de la sous-région ouest-africaine est irréversible, à en croire madame Zouréatou KASSA-TRAORE, ministre togolais des infrastructures et des transports. Elle a insisté sur l’engagement des chefs d’état à concrétiser ce projet, en phase avec la vision 2020 de la CEDEAO. Doter le corridor Abidjan-Lagos d’infrastructure de qualité, va assurer la facilitation du transport, et donc constituera un pôle d’attraction des investisseurs.

Edem SOUSSOUKPO

Mise en ligne par Ulrich AMEGA

A Lire