Cancel Preloader

SEMINAIRE GOUVERNEMENTAL SUR LE BUDGET PROGRAMME

Le palais de la présidence de la république abrite depuis ce mercredi 14 octobre 2020, un autre séminaire, cette fois ci consacré au budget programme. Il regroupe tous les membres du gouvernement, et est consacré à l’utilisation de cet outil de gestion et de planification qui privilégie la performance.

Après avoir pris connaissance de la feuille de route du gouvernement pour les 5 prochaines années, les membres du gouvernement sont à l’école du budget programme. Et c’est le premier ministre Victoire TOMEGAH-DOGBE qui a donné le ton des activités. L’exercice est particulier et est consacré à une action gouvernementale axée sur les résultats avec une évaluation périodique et régulière. Un instrument de pilotage de politique économique, mieux un outil de gestion et de planification basé sur la performance.

« Avant nous avions le budget de moyen. On cherchait les moyens pour réaliser des activités, sans tenir compte de l’efficience de ces activités. C’est-à-dire du résultat qu’elle produit. Aujourd’hui, nous sommes beaucoup plus dans la prospective, un programme sur 3ans. Tels sont les objectifs clairs, précis, mesurables attendus de chaque programme, et donc de chaque ministre, et de chaque responsable de programme. » a précisé Sani YAYA, le ministre de l’économie et des finances.

Cette démarche de performance, est voulue et souhaitée par le chef de l’état. Le budget programme reste un mode de gestion des finances publiques, avec pour but d’instaurer une plus grande cohérence entre les objectifs de développement, et les allocations budgétaires.

« Il y a un cadre de performance qui est établit, avec un suivi, des indicateurs de suivi, et surtout la redevabilité. Aujourd’hui quand on finit de réaliser le budget, il y a un rapport de performance qui est joint et qui est envoyé à la cour des comptes » a-t-il poursuivi.

Ce mode de gestion budget programme, s’étale sur 3ans. Il est orienté sur les réformes des finances publiques et figure parmi les directives de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine UEMOA.

Ulrich AMEGA

A Lire