Cancel Preloader

SIKPE-AFIDEGNON COMMUNAUTE CONNECTEE DE DEMAIN

Le gouvernement togolais donne une nouvelle orientation au projet CIZO dans le canton de Sedome à 22 km de Tabligbo dans la préfecture de Yoto. En étroite ligne avec ce projet qui ambitionne d’électrifier un nombre illimité de ménages, grâce à des kits scolaires individuels, le chef de l’état Faure GNASSINGBE a lancé ce mercredi dans le village de Sikpe-Afidégnon, le concept de communauté connectée de demain. C’est un projet pilote qui fait suite au premier conseil des ministres délocalisés qui a eu lieu le 13 février dernier dans ladite préfecture.

Communauté connectée de demain, consiste à la fourniture et à l’installation d’une mini-centrale solaire de 30 KVA à la société Togo Cellulaire, pour l’électrification  de sa tour dans la localité de Sikpe-Afidegnon. L’infrastructure va par la même occasion permettre à la localité d’avoir accès au réseau de télécommunication et aux services associés. Ainsi les populations locales ont désormais accès, non seulement à l’électrification des ménages, mais aussi à l’éclairage public et à l’énergie solaire pour l’alimentation d’usage productifs ou communautaire notamment, les pompes à eau pour les puits et les moulins. A cela s’ajoute l’accès à internet, à des systèmes de production de gaz pour la cuisson à partir de la biomasse. Selon Diog-Bath LARE Santiegou, Directeur Général de BBOXX Togo, opérateur privé, le projet est une autre composante du projet CIZO, et associe l’économie numérique aux innovations techniques et l’énergie.

Dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie d’électrification du Togo, ce sont plus de 315 localités à travers nos 5 régions qui seront très prochainement électrifiées à partir des mini-centrales solaires réalisées et opérées par des opérateurs privés, a annoncé Marc Dèdèriwè ABLY-BIDAMON, ministre des mines et de l’énergie. Par ailleurs, selon les autorités, la mise en place de ce projet a été possible grâce au conseil des ministres tenu le 13 février dernier à Tabligbo. Des échanges entre les membres du gouvernement et les corps constitués de Yoto ont permis de mesurer à quel point la question de l’accès à l’électricité est cruciale dans la préfecture.

Mise en ligne Ulrich AMEGA

 

 

A Lire