Cancel Preloader

SITUATION SUR LA SECURITE ROUTIERE AU 1ER SEMESTRE DE 2020

La route continue de tuer. C’est ce qu’a révélé le ministre en charge de la sécurité et de la protection civile ce 21 janvier à Lomé au cours d’une conférence de presse semestrielle sur la situation de la sécurité routière au Togo. Le taux de mortalité routier   au 2e semestre 2020 est évalué à 4.50 décès pour 100000 d’habitants.

4503 accidents sont enregistrés par les forces de l’ordre et de sécurité pour 335 morts et 5780 blessés. En moyenne, 56 personnes ont perdues la vie par mois au cours du dernier semestre.  La tendance est à la hausse par rapport au semestre précédent, la situation est préoccupante.

La route continue te tuer, principale cause évoquée, le non-respect du code de la route en occurrence l’excès de vitesse, la conduit en état d’ivresse, sous l’influence de substance psychotrope et la distraction au volant. Modernisation des infrastructures routières, mobilisation des moyens humains et matériels pour sensibiliser les usagers de la route. Le gouvernement est à l’œuvre pour réduire les risques d’accidents sur les routes. En dépit de ses efforts le mal persiste et l’exécutif ne compte pas baisser les bras. Il est prévu dans les semaines à venir le permis de conduire pour les motocyclistes. Car 70% de ses accidents et des morts sont des motocyclistes.

La sécurité est une affaire de tous, les forces e l’ordre et de sécurité invite la population pour une étroite collaboration enfin de mettre hors d’état de nuire les criminels de tout genre.

Elie AGBA GNADAO

A Lire