TANDJOUARE/APPUI A L’EDUCATION: UN BATIMENT SCOLAIRE ET UN SANITAIRE AU CEG NALBAGOU INAUGURES

2348

Un nouveau bâtiment scolaire et un sanitaire ont été inaugurés le mercredi 18 octobre au CEG Nalbagou, dans le canton de Bagou, à 40 km au nord-ouest de Tandjouaré, par le préfet de Tandjouaré, Kolani Lamboni Fartongue.

La cérémonie s’est déroulée en présence du directeur régional de l’Education/Savanes,
Yawo Koupodi, des autorités administratives, traditionnelles et militaires, du corps enseignant et des élèves.
D’un montant global de 24 millions de FCFA, ce bâtiment comprend un bureau, un magasin
et quatre classes entièrement équipées de tables-bancs et de kits didactiques puis un sanitaire scolaire.
Cette œuvre contribuera à améliorer les conditions d’étude des élèves de Nalbagou et à
promouvoir un enseignement de qualité dans un cadre plus approprié et adapté. Cet ouvrage est une action du gouvernement à travers l’Agence Nationale d’Appui au Développement à la Base (ANADEB) soutenue financièrement par la société EBOMAF, une
société œuvrant dans la construction des infrastructures routières dont le siège est basé au BurkinaFaso.

Il s’inscrit dans le cadre du Programme de Soutien aux Microprojets et Infrastructures
Communautaires (PSMICO) initié par l’Etat togolais pour renforcer et redynamiser les secteurs administratif et institutionnel en vue de promouvoir le développement local dans les communautés rurales.

Le préfet Kolani a indiqué que ces infrastructures permettront de renforcer les conditions
d’apprentissage des élèves et contribueront aussi à développer le village de Nalbagou qui accueille un nombre important d’élèves venant des villages voisins en quête du savoir.
Il a salué la collaboration de la population du milieu qui a participé activement en apport en
eau, nourriture aux ouvriers, graviers et sables dans la réalisation de ces infrastructures scolaires.

Le coordonnateur ANADEB/Savanes, Alain Redah a témoigné sa reconnaissance aux
populations de Nalbagou qui ont œuvré pour l’aboutissement de cette réalisation. Il leur a demandé d’en prendre soin pour les générations présentes et futures. La coupure du ruban symbolique et visite des locaux, ont mis fin à la cérémonie.

ATOP/TM/TJ