Cancel Preloader

Togo : « MIATO » et « MOIS DU CONSOMMER LOCAL », deux creusets de promotion des produits locaux.

Après une première édition qui a tenu toutes ses promesses, la deuxième édition du « mois du consommer local » et celle de « MIATO » se prépare dans l’assurance avec beaucoup d’attentes surtout pour une valorisation des produits locaux dans tous les secteurs d’activités.

Selon le Ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Consommation locale, Kodjo ADEDZE « consommer local ne doit pas être un simple slogan. Il doit se traduire en un changement de paradigme, en un patriotisme économique, en un comportement pour chaque Togolais ». Cette déclaration du Ministre démontre combien de fois le Togo est déterminé à s’appuyer sur les valeurs locales pour un développement inclusif.

Déjà, les autorités tendent les mains aux travailleurs engagés pour bâtir un pays solidaire, prospère, dans lequel chaque personne a accès à un minimum vital commun, et a un sentiment de fierté et d’appartenance sociale. Voilà pourquoi, pour une deuxième année consécutive, le Togo organisera le « mois du consommer local » au mois d’octobre 2021, pour mieux valoriser la production locale.

Tout comme pour la première édition, le pays valorisera la promotion de la consommation des biens et services locaux au cours de cette deuxième edition, afin de susciter davantage l’envie et l’intérêt des populations.

Pour ce faire, l’équipe gouvernementale sera mobilisée pour soutenir les acteurs qui développent une intelligence originale dans leurs domaines. « La politique d’encouragement destinée aux producteurs met au jour le travail de ces derniers, augmente leurs revenus et leur pouvoir d’achat, rehausse le niveau de l’économie locale, réduit les importations et accroît la richesse nationale », informe-t-on.

Aujourd’hui, témoigne le gouvernement, des actions remarquables sont entreprises comme l’élaboration d’une stratégie nationale, la valorisation des mets locaux, le port des tenues locales par les membres du gouvernement lors des séances officielles, la mise en œuvre des mécanismes d’appui aux initiatives des producteurs locaux… « Cette tendance à privilégier les produits fabriqués ou transformés sur le territoire est bénéfique en ce sens qu’elle décuple les chances des citoyens de s’épanouir », rassure-t-on.

« Miato », un autre creuset de promotion des produits locaux

Pour la promotion des produits locaux, le gouvernement multiplie les initiatives pour encourager les entrepreneurs et autres consommateurs. C’est le cas de « Miato », un autre cadre de promotion des produits locaux dont la 1ère édition qui s’est déroulée en octobre 2019 a été couronnée de succès. En terme du bilan, 160 exposants et plus de 150 000 visiteurs ont participé aux ateliers, conférences, rencontres, mises en relation et expositions artisanales, au cours de l’évènement. Selon les initiateurs, cette édition a été une étape décisive dans le processus de développement du secteur de l’artisanat. Emues par ses résultats satisfaisants, les autorités ont déjà annoncé la seconde édition du 29 octobre au 07 novembre 2021. « Il sera une opportunité de relance économique, d’amélioration de créativité des artisans, de réduction de la pauvreté, de valorisation du patrimoine culturel. Il permettra aux artisans de vendre convenablement les productions et de renforcer leurs aptitudes professionnelles », affirme-t-on au niveau du gouvernement.

Par ailleurs, grâce au savoir-faire des citoyens et le soutien indéfectible des dirigeants, les produits locaux togolais sont fortement sollicités dans le monde; les entrepreneurs et l’économie nationale s’en contentent. Il va de soi que la promotion des produits locaux est une stratégie bénéfique à tous égards.

Ulrich AMEGA

 

A Lire