Cancel Preloader

FETE TRADITIONNELLE KPANTCHOTCHO AGBODRAFO

Quelques jours après les cérémonies de la prise de la pierre sacrée Epé Ekpé en pays Guin, les natifs de la préfecture des lacs ont renoué avec les divinités Lakpan à travers Kpantchotcho. Une tradition observée chaque année en mémoire de leurs ancêtres lors de l’exode du peuple Guin du Ghana, ex Gold Coast vers le Togo il y a de cela 355 ans avec la toute première pierre sacrée. Source de richesse qui a suscité la convoitise chez les ghanéens qui ont mobilisé l’armée à la poursuite des possesseurs de la dite pierre. Très rusés, les aïeux guins se sont parés des haillons et des herbes localement appelées Sika ou encore Adouka pour échapper à la vigilance de l’ennemie, l’armée ghanéenne. Ils ont été laissés passés pour des aliénés mentaux du désert jusqu’à la frontière. C’est ainsi que les ancêtres Guins et Mina ont pu regagner le Togo pour s’installer dans la préfecture des Lacs avec la précieuse pierre dite sacrée.

Selon le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, Octave Nicoué BROOHM, natif du milieu, ces valeurs culturelles constituent de véritables patrimoines qui convergent vers le développement de la localité surtout avec la participation des fils et filles Guin et Mina.

 

Rédaction TVT

 

A Lire