Cancel Preloader

Les partenaires multilatéraux du Togo, reçus par le chef de l’Etat Faure GNASSINGBE

Plusieurs délégations, présentes à Lomé dans le cadre de l’inauguration de la Plateforme industrielle d’Adétikopé (PIA) qui a eu lieu dimanche dernier, ont été reçu lundi 7 juin 2021 par le Chef de l’Etat Faure Essozimna GNASSINGBE. Celles-ci ont réaffirmé de vive voix au leur volonté d’accompagner notre pays dans la réalisation des projets structurants de ce nouveau fleuron agro-industriel.

Ces différentes audiences qui se sont déroulées au palais de la Présidence de la République.

Les représentants du groupe ARISE IIP, premiers à être reçus ont particulièrement évoqué avec le Chef de l’Etat les perspectives de la Plateforme et son importance dans le développement économique du pays.

« Nous sommes les membres du Conseil d’administration du groupe ARISE IIP qui fait la promotion du Parc industrielle d’Adétikopé. Nous avons parlé des perspectives de ce parc industriel avec le Président, et comment ce projet s’inscrit dans la diversification et la transformation de l’économie togolaise » a déclaré Monsieur Colin Coleman, membre du Comité consultatif du groupe ARISE IIP.

Le groupe ARISE IIP a une fois encore salué cette excellente initiative du Chef de l’Etat qui doit inspirer d’autres partenaires au développement.

Monsieur Kone Dossonguin, président du groupe Atlantique Business International, société partenaire du groupe ARISE IIP a, quant à lui, exprimé son intention d’implanter une structure industrielle sur la Plateforme d’Adétikopé pour la transformation cotonnière.

« Nous avons travaillé avec le groupe ARISE tant au niveau des études qu’au niveau de la réalisation de la plateforme dont nous nous souscrivons pleinement. Nous nous sommes également engagés à construire la première usine dans cette zone industrielle Ça sera un complexe industriel pour produire de la cotonnade que nous allons exporter » a précisé Kone Dossonguin

Les mêmes centres d’intérêt économique étaient également au cœur des échanges entre le Chef de l’Etat et le Vice-président de la Société financière internationale (SFI) du groupe de la Banque mondiale.

Monsieur Sergio Pimenta, qui séjourne également à Lomé dans le cadre de l’inauguration de la PIA, a apporté son soutien au Togo dans la réalisation des projets portant sur différents secteurs socioéconomiques notamment celui agricole qui constitue un volet important de la PIA.

« Nous avons discuté des différentes opportunités que ce soit dans les domaines des infrastructures, de l’économie numérique et la création de l’emploi dans les secteurs des PME/PMI notamment agricoles. Nous avons participé à l’inauguration de la PIA, notre soutien à ces genres de plateforme qui sont très intéressants pour le pays » a-t-il indiqué.

Les réformes entreprises par le Togo en matière du climat des affaires et la transformation structurelle de notre économie sont appréciées par la Banque mondiale. La Directrice des opérations, Mme Coralie Gevers l’a exprimé au Chef de l’Etat et s’est félicitée de l’attention particulière que portent les investisseurs privés à la PIA.

« Nous avons noté une forte accélération des réformes pour attirer les investisseurs privés, une amélioration du climat des affaires qui se traduit par l’inauguration de la PIA, Nous sommes très heureuses de soutenir d’autres réformes dans le pays pour améliorer les services de développement humain ».

Monsieur Solomon Quaynor, Vice-président de la Banque africaine de développement (BAD) chargé du Complexe du secteur privé, de l’infrastructure et de l’industrialisation a également eu des échanges avec le Président de la République sur les projets prioritaires initiés par le Togo.

Le Chef de l’Etat s’est également entretenu avec d’autres personnalités telles que Donald Kaberuka, ancien président de la BAD, Samaila Zubairu, PDG de Africa finance Corporation et Emmanuel Assiak, Directeur général par

Intérim du Fonds pour le développement de l’exportation en Afrique (FEDA).

Ils ont tous exprimé leur disponibilité à offrir leurs expertises et accompagnement au Togo dans ses programmes de développement avec l’appui du secteur privé.

 

A Lire