1 ERE EDITION DU CONCOURS PANAFRICAIN D’INVENTIONS DE SOLUTIONS GENERATRICES D’ENERGIES NON CONVENTIONNELLES : L’ETHIOPIEN, ABEL KIDANE SACRE

5725

L’innovation dénommée « Hand Crank Power », un chargeur de téléphone portatif ne nécessitant pas un accès à l’électricité, de l’Ethiopien Abel Kidane, a reçu le 1er prix (Africa Energy Generation Prize 2016) d’une valeur de cinq mille Euros du concours panafricain d’inventions de solutions génératrices d’énergies non conventionnelles à bas coûts, le
samedi 27 mai à l’Institut Français de Lomé.

Le 2ème prix de cette première édition, estimé à trois mille Euros, a été attribué à l’innovation « EcoDiesel », un appareil de production de carburant à base de déchets plastiques du Ghanéen Prince Essel. Il a transformé les déchets plastiques en un type d’huile équivalent au diésel, grâce à la pyrolyse.

Le 3ème prix à deux mille Euros, était revenu à l’invention « Hydro Power », un groupe
électrogène fonctionnant à l’hydrogène du Togolais, Lale Nadjagou. Son prototype permet de
diminuer la consommation des groupes électrogènes et de réduire l’usage des énergies fossiles et les émissions de gaz carboniques. Six candidats dont une fille, ont pris part à cette phase finale. Chaque porteur de projet a disposé de 5 minutes pour présenter son innovation et son projet entrepreneurial. Ils ont été notés sur le plan technique des dispositifs, l’aspect bancarisé des projets et l’esprit d’initiative.

Organisé par l’association «Energy Generation », ce concours vise à promouvoir et à
accompagner l’innovation technologique et l’entrepreneuriat social au niveau local, afin
d’identifier, de développer et diffuser à grande échelle, les solutions d’électrification « Made in Africa », aujourd’hui et demain.
Pour la ministre des Postes et de l’Economie Numérique, Mme Cina Lawson, cette initiative
togolaise est un pari réussi pour l’association « Africa Energy Generation » qui, par ce concours, communique des solutions aux problématiques d’énergies durables et abordables, aux autres pays et continents du monde. Elle a félicité l’association pour l’initiative de ce concours et encouragé celle-ci à poursuive cette entreprise, pour la valorisation des jeunes talents africains porteurs de projets offrant des solutions aux problèmes d’électricité durable.
Selon la présidente de l’association « Energy Generation », Astria Fataki, cette cérémonie
est en fait une célébration de l’innovation « Made in Africa », pour résoudre les problèmes de
l’accès à l’énergie. « L’association a reçu 40 candidatures venant de 16 pays d’Afrique. Elle a
retenu 8 porteurs de projets qui ont intégré la ‘’Energie Generation Academy’’ à Lomé. Six d’entre eux ont bénéficié depuis huit mois, d’une formation en entrepreneuriat dans le secteur de l’énergie.

Elle leur a permis de transformer leur idée en prototype fonctionnel pour la majorité et de réfléchir à un business plan. Les trois candidats retenus devront se servir de leur prix pour mettre en oeuvre leurs projets sur le terrain, a indiqué Mme Fataki. Elle a rappelé que les trois autres porteurs de projets seront suivis et appuyés par l’association dans la recherche de financement de leur invention.

« Energy Generation » est une association ayant pour mission d’encourager l’émergence de
projets entrepreneuriaux innovants, afin de trouver des solutions d’accès à l’électricité durable. La vision de cette association est de fournir un accès à l’électrification de base à chaque ménage africain, tout en renforçant la jeunesse à travers l’entrepreneuriat.
La cérémonie de remise de prix s’est déroulée en présence de l’ambassadeur des USA au
Togo, David Gilmour.

ATOP/AR/BV