Cancel Preloader

CLOTURE SESSION PARLEMENTAIRE DE LA CEDEAO

Fin ce samedi 21 novembre, de la session des parlementaires de la CEDEAO à Lomé, débutée depuis le 17 novembre dernier. Les parlementaires de la commission mixte de l’institution ont examiné les mécanismes qui pourraient favoriser un enseignement à distance dans les états membres. Des recommandations ont été formulées pour que les TICS soient priorisés surtout en cette période de crise sanitaire.

Faire de l’enseignement à distance, une réponse à la crise sanitaire due au covid 19. La vision est portée par les parlementaires de la CEDEAO à Lomé. A ce rendez-vous, ils ont exploré des pistes devant instauré un environnement numérique, pour une éducation de qualité. Pendant quatre jours, le sujet a été questionnée. L’enseignement à distance, en temps de covid19, ces contraintes et perspectives.

« Notre objectif, c’est de faire en sorte que l’apprentissage en ligne, le thème de notre réunion ici soit une réalité. Et pour faire cela, nous devrions nous appuyer sur les technologies pour promouvoir l’apprentissage à distance. Et c’est une mission très difficile, mais nous sommes déterminés à travailler avec toutes les parties prenantes pour que cela soit une réalité » dixit Sidie Mohamed TUNIS, président des parlementaires de la CEDEAO.

Des recommandations ont été formulées, pour que les TICS soient pris en compte dans les curricula de formation et d’éducation, dans les états membres de la CEDEAO.

Ulrich AMEGA

 

A Lire