Cancel Preloader

FORMATION DES ACTEURS DES RADIOS CHRETIENNES D’AFRIQUE FRANCOPHONE/3EME EDITION

Radio réveil a ouvert ce lundi à Lomé, la 3eme Edition de la conférence internationale des radios chrétiennes d’Afrique francophone. Organisée en collaboration avec le centre international chrétien d’étude, de recherche, et d’information CICERI. Les travaux ont été ouverts par le ministre de la communication et des médias, pour cette édition placée sous le thème « convergence des médias, et polyvalence des métiers »

Autant l’information peut construire, autant elle peut détruire. Radios réveil et le centre international d’étude, de recherche, et d’information CICERI, en sont bien conscients. Ils se sont engagés depuis 3ans, auprès des radios chrétiennes d’Afrique francophone, pour plus d’excellence des acteurs. A cette 3e édition de ce séminaire international, promoteurs des radios, réalisateurs, journalistes, techniciens, chefs d’antennes et émetteurs des médias chrétiens d’Afrique, ont répondu présents au rendez-vous de Lomé. Pendant 5 jours, ils seront outillés sur les nouvelles technologies de l’information, et sur la thématique de la convergence des médias, et la polyvalence des métiers. « Toutes les sources convergent vers l’internet. Pour moi, le journaliste africain du futur, c’est celui qui maitrise son demain. Il doit d’abord une personne à l’esprit critique, capable de traiter les sujets, de recouper les sources, d’analyser les informations, puis ensuite la retransmettre sur le média qu’il aura choisi » a lancé Emmanuel ZIEHLI, directeur Radio Réveil.

Ils sont venus du Gabon, du Congo, du Burkina, du bénin, du Sénégal, du Mali, du Niger, du Togo et bien d’autres pays. Faire preuve de professionnalisme, et de déontologie, c’est ce à quoi le ministre de la communication et des médias, porte-parole du gouvernement a exhorté les uns et les autres, au lancement des travaux de cette conférence. « Ce séminaire vient à point nommé, parce qu’il permet aux acteurs d’accroitre leurs compétences, mais d’améliorer leur savoir dans un monde en parfaite mutation, et continue. Cette mutation a pour point d’ordre, la technologie. La technologie est annoncée comme fermant de développement. L’information est une richesse, l’information est une arme. L’éthique dans le journalisme, reste une clé. Lorsqu’on doit relayer l’information, il faut relayer celle qui est vraie » a laisser entendre le ministre de la communication, des médias, porte-parole du gouvernement, Prof Akodah AYEWOUADAN.

Captation et montage par smartphone, accroche de l’attention, analyse du langage audiovisuel contemporain. Autant de modules qui seront développés au cours de cette conférence, prévu pour prendre fin le 27 novembre prochain.

Ulrich AMEGA

A Lire