Cancel Preloader

JOURNEE MONDIALE DE L’EAU 2019

La communauté internationale a célébré ce 22 mars, la journée mondiale de l’eau. Le thème retenu cette année est ne laissez personne de côté.au Togo, l’évènement est marquée par une importante rencontre des acteurs de l’eau et de l’assainissement à Lomé. C’est un rendez-vous du donné et du recevoir autour de deux panel. Un, traitant de l’eau et de l’assainissement pour tous, et l’autre, du cadre juridico-technique et coopération entre les acteurs du secteur de l’eau au Togo.

Le Togo a choisi de marquer  cette 26e édition de la journée mondiale de l’eau par cette session d’échange et de partage d’expérience autour des défis et enjeux liés au problématique retenue cette année.ne laissez personne de coté.il s’agit d’une adaptation de la principale promesse du programme de développement durable qui voudrait que tout le monde puisse bénéficié des progrès accomplis en matière de développement durable à l’horizon 2030.En la matière, des efforts énormes restent encore à faire puisque 2,1 milliards de personnes dans le monde n’ont toujours pas accès à l’eau potable.

Au Togo, même si le pourcentage de la population ayant accès à une source  d’eau potable améliorée est passé de 57,3%  en 2010 à 74,6% en 2017, il existe pourtant des disparités relevées ici et là.au Togo, les plus hautes autorités n’ont pas attendu cet appel de la communauté internationale à ne laisser personne de côté avant de mettre en place des programmes inclusifs en matière d’accès à l’eau potable. Cette volonté visionnaire avant-gardiste est cristallisée dans l’axe 3 du plan national de développement qui souligne la nécessité de consolider le développement social et renforcer les mécanismes d’inclusion avec un accent particulier sur l’importance du secteur de l’eau et de l’assainissement .Qu’ailleurs cet axe préconise des actions vigoureuses pour renforcer la déserte  pour tous en eau potable d’ici à 2022.de nombreux partenaires accompagnent le Togo dans cette politique d’accès à l’eau potable.

Ils saluent ici l’effort du gouvernement et s’engage à poursuivre les chantiers déjà ouvert notamment la réforme de la politique tarifaire de l’eau, l’assainissement et le traitement des eaux usées, le renforcement du cadre juridique et institutionnel et l’augmentation progressive des allocations budgétaires dans le secteur de l’eau. L’accès à l’eau potable est un droit fondamental mais reste un défi dans de nombreuses régions du monde.la journée mondiale de l’eau est l’occasion depuis 1993 de rappeler que tous les états doivent remplir leurs obligations en matière d’accès à l’eau potable qui doit être disponible, accessible, sûre, acceptable et abordable pour tous sans discrimination.

Tchaazing’nam BAGAH

Mise en ligne Ulrich AMEGA

A Lire