Cancel Preloader

LANCEMENT PROJET ASSAINISSEMENT PREFECTURE AGONYIVE

Désormais les acteurs de pollution de la nature telle que le rejet des déchets et eaux usées sur les voies, les dépotoirs sauvages et bien d’autre seront punis par des amendes conformément à la loi. Un arrêté interministériel signé depuis mars 2018 que la délégation spéciale de la préfecture d’Agoènyivé veut appliquer pour assainir le cadre de vie. L’information a été donnée ce 15 mars au cours d’une cérémonie de lancement.

Opération Togo propre, code de la santé publique, code de l’environnement malgré ces mesures prises par l’Etat pour rendre l’environnement propre et sain. Des quartiers de Lomé et des  préfectures d’Agoèynivé et Golfe font face à l’insalubrité. Des sachets qui traînent par tout, des égouts rempli d’ordures, la préfecture d’Agoènyivé et sa délégation spéciale veulent mettre fin à ces actes inciviques. Désormais ces actes inciviques sont punis par des amendes allant de 5000 à 500.000 FCFA.

Ordures et eaux usées jetées sur la voie publique par les ménages et les industries, dépotoirs sauvages, nuisance sonore sont quelque un les actes que les citoyens doivent  à tout prix proscrire. Et la délégation spéciale espère beaucoup des leaders religieux et chefs traditionnels dans l’organisation des sessions de sensibilisations. Rendre le cadre de vie propre est un devoir qui incombe à tous, le président de la délégation spéciale appelle donc au respect de l’hygiène et de l’assainissement.

Médina SALAMI

Mise en ligne Elie AGBA-GNADAO

A Lire